Cet article date de plus d'un an.

Défi de l'été : sauver mon commerce

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Défi de l'été : sauver mon commerce
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Duponchel, L. Pekez, D. Turpin, M. Marini - France 2
France Télévisions

Quatre semaines pour effacer les pertes du confinement : c’est tout l’enjeu des soldes d’été qui ont débuté mercredi 15 juillet. Une dernière chance pour les enseignes d’écouler des stocks qui se sont accumulés dans les réserves.

Un mot est sur toutes les vitrines depuis le matin du mercredi 15 juillet. Avec trois semaines de retard, les soldes d’été viennent tout juste de commencer. Une période décisive pour les commerçants, qui doivent renflouer les caisses après deux mois et demi sans chiffre d’affaires. C’est leur défi de l’été. Sur les portants, il n’y a jamais eu autant de produits soldés. Des stocks inédits qu’il faut vendre à tout prix. Faire les soldes dès le premier jour est même pour certains clients un geste de soutien en direction des commerçants.

Des soldes trop tardifs pour certains commerçants

Mais pour certains commerces, l’espoir de combler le trou dans la caisse est douché face au peu d’affluence. Pour Olga Benoliel, commerçante dans l’habillement, décaler les soldes au milieu de l’été était une mauvaise idée, pourtant réclamée par certaines fédérations d’habillement : "il aurait fallu le faire fin juin (…) là les gens s’en vont et c’est trop tard".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.