"Je suis si contente de profiter de la vie comme avant" : Israël rouvre ses salles de sport aux détenteurs du passeport vaccinal

Israël, qui a vacciné près d'un tiers de sa population, a rouvert les salles de sport, les piscines, les parcs d'attraction aux porteurs d'un passeport vaccinal. Reportage dans la banlieue de Tel Aviv.

Article rédigé par
Frédéric Métézeau - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des détenteurs du passeport vert attendent de rentrer dans un centre aquatique de Tel Aviv. (GIL COHEN-MAGEN / AFP)

Plus de 4,3 millions d'Israéliens (48% de la population) ont reçu au moins une dose de vaccin, dont 2,9 millions (32%) la seconde. Dans ce contexte, Israël poursuit son troisième déconfinement, avec la réouverture à tous des centres commerciaux, des boutiques non essentielles, des marchés, des musées et des bibliothèques. En revanche, les salles de sport, les piscines, les parcs d’attraction, les hôtels ne sont accessibles qu'aux détenteurs de passeports vaccinaux. Le passeport vert est disponible une semaine après la seconde dose sur le site internet ou l'application du ministère de la Santé. Il est ensuite envoyé en ligne ou par courrier postal.

Yaaron, 66 ans, a ainsi pu retrouver son tapis de course dans la salle de son club, à Ramat Gan, dans la banlieue de Tel Aviv. Il montre son certificat de vaccination :"Il y a mon nom complet, mon numéro d'identité, ma date de naissance, la date de la première et de la deuxième dose et aussi le code-barres. Demain je vais charger l'application pour l'avoir sur mon téléphone, et ce sera bon pour aller partout", explique-t-il.

"Un jour très excitant pour le secteur du fitness en Israël"

Ce passeport vert n'est peut-être pas la meilleure solution mais c'est la seule, estime Karen Shtevi, PDG du club de sport : "C'est un jour très excitant pour le secteur du fitness en Isräel. Je me sens comme une jeune mariée ! C'était une catastrophe, les gens restaient assis chez eux, ils engraissaient, ils déprimaient et nous, on ne gagnait plus rien !, explique-t-elle. Le problème c'est les gens opposés au passeport vert, ils ne peuvent pas venir au club. Mais ce n'est pas de ma faute. Ils n'ont qu'à s'adresser au tribunal ou au gouvernement."

Au bord de la piscine du club, Daniela se dit "si contente de nager à nouveau et de profiter de la vie en bonne santé comme avant le coronavirus".  Elle plaide pour le passeport vert : "La liberté se vit en bonne santé. Je ne crois pas que quelqu'un souhaite être libre dans un monde malade", estime-t-elle.

La fabrication ou la présentation d'un faux passeport vert sera passible de prison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.