Covid-19 : le conseil scientifique lance l’alerte

Le Conseil scientifique lance mardi 4 août un nouvel avertissement, jugeant hautement probable une deuxième vague épidémique.

France 3

Des jeunes qui dansent à moins d’un mètre les uns des autres, sans masques. C’est à cause de ce genre de situations que le conseil scientifique affirme que l’"on ne peut exclure une reprise épidémique dès l’été". Ce relâchement général est, en effet, constaté un peu partout en France depuis début juillet. Le coronavirus ne fait plus aussi peur qu’avant et c’est fort regrettable selon ce spécialiste.

Une facilité de transmission inquiétante

"Le mode de transmission et la facilité avec laquelle il se transmet, qui n’a aucune commune mesure avec d’autres virus de transmissions respiratoires que l’on connaît, sanctionnent directement, avec quelques jours d’intervalle, les manquements, tels qu’on les a vu pour les mariages, les bateaux, les retours de pays", s’inquiète le professeur Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’Hôpital Tenon (AP-HP). Résultat, il y avait un peu plus de 500 nouveaux cas par jour au 5 juillet contre le double, Mardi 4 août, c'est le double. Les clusters sont aussi de plus en plus nombreux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants dans une chambre de réanimation au CHU de Montpellier. (Illustration). 
Des soignants dans une chambre de réanimation au CHU de Montpellier. (Illustration).  (GUILLAUME BONNEFONT / MAXPPP)