Déconfinement : que faire si l'on pense être contaminé ?

Avec le déconfinement, les autorités ont édicté des lignes claires en cas de suspicion de contamination.

France 2

A partir du lundi 11 mai, et la fin du confinement, il faudra faire attention à ne pas relancer l'épidémie de coronavirus. Pour cela, les autorités sanitaires et le gouvernement ont décidé de mettre en place un système, afin de casser au plus tôt les chaînes de contamination. Ainsi, dès les premiers symptômes, comme la fièvre ou la perte du goût et de l'odorat, chacun est appelé à en parler à son médecin généraliste en privilégiant la téléconsultation.

S’isoler avant même le résultat du test

En cas d'aggravation de ces symptômes, le médecin libéral peut prescrire un test PCR. Celui-ci se fait sur rendez-vous, afin de diminuer les temps de contact. Toujours dans le but de limiter tout risque de contamination, la carte Vitale et l'ordonnance peuvent être envoyées par mail. "En attendant les résultats du test, la première chose c'est de s'isoler parce que s'il est positif, vous risquez de contaminer toute la famille", explique la journaliste Valérie Heurtel. S'il est positif, direction ensuite un hôtel, pour la quarantaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Marseillais patientent pour se faire tester, le 7 mai 2020.
Des Marseillais patientent pour se faire tester, le 7 mai 2020. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)