Déconfinement : les parents d'élèves dans le flou

Depuis le début du confinement, les parents font face à un dilemme. Doivent-ils remettre leurs enfants à l'école ? Chaque enfant doit pouvoir être scolarisé au moins une partie de la semaine. Dans les faits, l'école n'a jamais repris pour beaucoup.

FRANCE 3

Sophie élève seule son enfant de 8 ans à Besançon (Doubs). Malgré le déconfinement, l'école ne peut toujours pas accueillir son fils, une situation devenue intenable. "Plusieurs familles m'ont appelée en pleurs parce que la situation n'est plus tenable au sein des foyers", explique une autre mère de famille.

De nombreux enfants n'ont toujours pas repris les cours

En CE2, Marius et Augustin sont privés de leurs copains de classe depuis bien trop longtemps. Dans leur école, seuls 28 élèves sur 230 sont rentrés. À Besançon, seuls les écoliers de grande section de maternelle, de CP et de CM2 sont déconfinés, en dépit de la promesse du Premier ministre, celle de permettre aux familles qui le souhaitent de scolariser leurs enfants peu importe le niveau. Des collectifs de parents d'élèves sont en colère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une membre du personnel désinfecte une salle de classe avant la réouverture d\'une école primaire à Toulouse (Haute-Garonne), le 6 mai 2020.
Une membre du personnel désinfecte une salle de classe avant la réouverture d'une école primaire à Toulouse (Haute-Garonne), le 6 mai 2020. (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)