Déconfinement : les cantines scolaires face au casse-tête des distances sanitaires

En plus des salles de classe, les maires doivent aussi réorganiser les cantines scolaires afin d'assurer les distances sanitaires.

France 2

Il y a encore beaucoup d'inquiétudes avant l'ouverture des écoles lundi 11 mai, notamment au sujet des cantines scolaires qui doivent repenser et réorganiser les repas des enfants. À Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, c'est un casse-tête pour le maire, si bien qu'il a décidé que les enfants mangeraient dans leurs classes respectives. "Ils seront disposés de façon à respecter les gestes barrières", assure l'élu, qui réfléchit à utiliser autrement le réfectoire de 250 places.

Des paniers-repas froids

"Si on a plus de 30% des enfants, il faudra enlever le mobilier et aménager des classes pour accueillir les enfants", explique Étienne Lengereau. Le nombre d'enfants présents est donc une donnée fondamentale, et les réunions à la mairie s'enchaînent pour tenter d'être prêts le jour J. L'option de paniers-repas froids, servis en barquettes individuelles, semble privilégiée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enfant déjeunant à la cantine de son école maternelle, en Charente (illustration).
Une enfant déjeunant à la cantine de son école maternelle, en Charente (illustration). (ROMAIN PERROCHEAU / AFP)