Déconfinement : l’Allemagne observe un rebond des cas de contamination

Après avoir annoncé ses espoirs de contrôler l’épidémie de coronavirus Covid-19, l’Allemagne, dont le déconfinement débuté lundi 20 avril, constate un rebond du nombre de cas de contamination. Les précisions du journaliste Laurent Desbonnets, en duplex de Berlin, la capitale. 

France 2

Quel est le bilan, en Allemagne, de cette première semaine de déconfinement, ouverte lundi 20 avril ? “N’y a-t-il pas trop de monde dans les rues et dans les magasins qui ont rouvert ? Est-il bien raisonnable qu’il y avait déjà 17% de déplacements en plus enregistrés à Berlin par rapport à la semaine dernière. Non, selon Angela Merkel. La chancelière est même sortie de ses gonds. Elle dénonce une ‘orgie’ de discussions sur les assouplissements. Les virologues, très écoutés ici, ne disent pas le contraire”, explique le journaliste Laurent Desbonnets, en duplex de Berlin.

Le port du masque obligatoire suffira-t-il à compenser ce relâchement ?

Pour eux, si l’on continue comme ça, la deuxième vague pourrait être plus violente que la première. En atteste le rythme des nouvelles contaminations, qui est reparti à la hausse en début de semaine. C’est dans ce contexte que certaines écoles commencent à rouvrir avec une sécurité renforcée, notamment le port du masque par endroits. Certaines ont déjà organisé des examens de l’équivalent du baccalauréat. Le masque sera obligatoire dès lundi 27 avril dans toute l’Allemagne, lieux publics, transports en commun et magasins. Reste à voir si cela suffit à compenser ce relâchement observé depuis quelques jours”, conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande Angela Merkel, le 6 avril 2020, lors d\'une conférence de presse dans la capitale Berlin.
La chancelière allemande Angela Merkel, le 6 avril 2020, lors d'une conférence de presse dans la capitale Berlin. (MARKUS SCHREIBER / AFP)