Déconfinement : des maires imposent le port du masques dans les espaces fréquentés

Tous les sites touristiques gèrent depuis jeudi 21 mai un afflux de visiteurs locaux. Certains maires ont décidé, en conséquence, de rendre le masque obligatoire dans certains endroits de leur ville.

FRANCE 3

Le week-end de l’Ascension marque le retour des touristes. "Les plages de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) sont déjà très fréquentées, c’est aussi le cas des remparts de la ville. Et ici, les règles sont très strictes. En effet, pas question de se croiser sur un espace qui peut faire moins d’un mètre de large", explique le journaliste Thomas Paga en direct sur place. Dans de nombreuses villes, le masque est désormais obligatoire dans certains espaces, comme à Strasbourg (Bas-Rhin). 

Des arrêtes municipaux ponctuels

Dès jeudi 21 mai, le masque est obligatoire pour tous à partir de 11 ans dans le centre de Strasbourg. La ville veut également éviter les rassemblements sur les quais, auxquels ont participé les habitants mercredi 20 mai au soir. "Au lieu d’imposer le port du masque dans tout l’espace public, les maires ont adopté une autre stratégie, et ils jouent sur des critères bien précis : le masque est obligatoire seulement dans certaines rues piétonnes et à forte affluence, et ces arrêtés municipaux sont ponctuels", explique la journaliste Nathalie Perez sur le plateau du 20 Heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Déconfinement : des maires imposent le port du masques dans les espaces fréquentés de leur ville
Déconfinement : des maires imposent le port du masques dans les espaces fréquentés de leur ville (FRANCE 3)