Déconfinement : ce que pensent les Français des annonces de Philippe

Mercredi 29 avril, au lendemain du discours du Premier ministre sur le plan de déconfinement, les passants rencontrés ne sont pas forcément convaincus.

France 3

Édouard Philippe espérait convaincre tous les Français lors de sa présentation du plan gouvernemental de déconfinement, à l'Assemblée nationale, mardi 28 avril. Au lendemain des annonces du chef du gouvernement, difficile de dire que les Français ont bien reçu les mesures présentées, comme l'autorisation des regroupements de dix personnes. "Si les gens respectent, c'est dix, c'est 20 personnes. Je ne comprends pas pourquoi dix personnes", s'interroge une dame sur un marché de Bordeaux (Gironde).

La fermeture des bars et restaurants critiquée

Autre incompréhension, la fermeture prolongée des bars et des restaurants, au moins jusqu'à la fin du mois de mai. "Pourquoi le magasin de chaussures est ouvert et pourquoi pas le resto si on garde nos distances ? Un magasin de chaussures, si on est deux personnes, elles peuvent être contaminées aussi", s'emporte une autre Bordelaise. En tout cas, toutes les personnes rencontrées s'accordent sur le fait que le 11 mai ne sera pas un vrai déconfinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, devant l\'Assemblée nationale le 28 avril 2020.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, devant l'Assemblée nationale le 28 avril 2020. (DAVID NIVIERE / AFP)