Crise sanitaire : les professionnels de la culture manifestent pour dénoncer "la mort du secteur"

Des manifestations ont eu lieu mardi 15 décembre dans plusieurs villes de France pour dénoncer un "sacrifice" du monde de la culture. La journaliste Sandrine Aramon était en direct du rassemblement parisien pour France 3. 

France 3

Les professionnels de la culture se sont rassemblés à Paris, mais aussi dans plusieurs villes de France, pour dénoncer "la mort du secteur" mardi 15 décembre. Une date symbolique puisque c'est ce jour que les théâtres, cinémas et musées auraient dû rouvrir selon la date donnée par le gouvernement fin novembre. Finalement, le confinement a été prolongé pour les lieux de culture, contraints  de garder portes closes. "Il y a de la colère dans l’air, témoigne Sandrine Aramon en direct du rassemblement sur la place de la Bastille à Paris. Certains ne travaillent plus depuis des semaines, des mois, et sont de faits très fragilisés. Ils le répètent : aucun foyer de contamination n’a été constaté dans les cinémas, théâtres et salles de spectacle. Il y a un sentiment d’injustice."

Un secteur qui pèse 47 millions d’euros

Une intersyndicale de professionnels de la culture compte déposer un recours devant le Conseil d’Etat pour contrer le prolongement du confinement pour la culture, un secteur qui pèse 47 millions d’euros et qui a "le sentiment d’être sacrifié sur l’autel de la crise sanitaire", conclut la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des professionnels du monde de la culture manifestent place de la Bastille, à Paris, le 15 décembre 2020.
Des professionnels du monde de la culture manifestent place de la Bastille, à Paris, le 15 décembre 2020. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)