Covid-19 : une situation "très préoccupante dans une dizaine de départements", selon Gabriel Attal

La liste de la dizaine de départements qui inquiètent n'a pas été précisée. Elle devrait être dévoilée jeudi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, le 24 février 2021 à l'Elysée. (ALAIN JOCARD / AFP)

La situation dans la lutte contre le Covid-19 "se dégrade", prévient le porte-parole du gouvernement. Elle est même "très préoccupante dans une dizaine de départements", a déclaré Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres, mercredi 24 février. Cette dégradation "impose des mesures rapides et fortes", a-t-il précisé, en indiquant que le Premier ministre Jean Castex tiendrait une conférence de presse jeudi.

>> Suivez l'évolution de la situation sanitaire dans notre direct

"Tous nos efforts doivent se poursuivre" pour "éviter d'avoir à décider d'un nouveau confinement national", a averti Gabriel Attal. Dans la dizaine de territoires où la situation s'est nettement dégradée, "des mesures rapides et fortes" s'imposent "face aux risques imminents devant nous", a-t-il souligné. "Nous l'avions montré la semaine dernière en Moselle, nous l'avons montré ce week-end dans les Alpes-Maritimes : dès que la situation l'impose, nous n'hésitons pas à prendre des mesures et des décisions rapides et fortes." Ce mercredi, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a par ailleurs annoncé un confinement le week-end dans l'agglomération de Dunkerque.

La liste de la dizaine de départements qui inquiètent n'a toutefois pas été précisée. Elle devrait être dévoilée jeudi. Olivier Véran a cependant évoqué les régions Ile-de-France, Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Grand Est.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.