Covid-19 : plus de 30 000 cas recensés en 24 heures en France, une première depuis la mi-novembre

Ce chiffre est bien supérieur à la moyenne d'environ 20 000 cas par jour observée depuis plusieurs semaines.

Une soignante pratique un test PCR de dépistage du Covid-19, le 13 février 2021 à l\'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.
Une soignante pratique un test PCR de dépistage du Covid-19, le 13 février 2021 à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. (BERTRAND GUAY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'épidémie est-elle en train de s'emballer en France ? Ce mercredi 24 février, 31 519 cas de Covid-19 ont été recensés en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France. Un chiffre qui n'avait pas été atteint depuis la mi-novembre, en plein deuxième confinement, et bien supérieur à la moyenne d'environ 20 000 cas par jour observée depuis plusieurs semaines. Suivez notre direct.

Un confinement le week-end à Dunkerque. Dunkerque va sans aucun doute connaître le même sort que le littoral des Alpes-Maritimes. En visite dans la ville, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé avoir demandé au préfet que l'agglomération nordiste, en proie à une flambée de l'épidémie de Covid-19 attisée par le variant B117, soit placée en confinement durant le week-end.

Castex prendra la parole jeudi. Les restrictions sanitaires locales, comme celles mises en place sur le littoral des Alpes-Maritimes, vont-elles se multiplier en France hexagonale ? La situation "se dégrade" et "est très préoccupante dans une dizaine de départements", a en tout cas déclaré mercredi 24 février le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres. Cette dégradation "impose des mesures rapides et fortes", a précisé le porte-parole, en indiquant que le Premier ministre, Jean Castex, tiendrait une conférence de presse jeudi.

Le groupe Accor à la peine à cause de la pandémie. Le géant français Accor a perdu deux milliards d'euros en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19 qui a ravagé le tourisme, faisant chuter son activité de 60%. Le sixième groupe hôtelier mondial, qui possède des enseignes comme Ibis, Sofitel, Novotel, Mercure ou Pullman, a vu son chiffre d'affaires tomber à 1,61 milliard d'euros, et a subi une perte nette de 1,98 milliard d'euros. 

Retour de l'attestation. A Nice, cinquième ville de France, et sur tout le littoral des Alpes-Maritimes, les habitants vont devoir vivre les deux prochains week-ends (27-28 février, 6-7 mars), derniers des vacances scolaires, sous la contrainte d'un confinement qui s'ajoutera au couvre-feu de 18 heures déjà en place du lundi au vendredi.

Garantir l'accès mondial aux vaccins. Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a demandé une intervention de l'ONU pour s'assurer que tous les pays aient accès aux vaccins. "Il y a plus de 100 pays qui n'ont pas une seule dose de vaccin. C'est totalement injuste. Où est la fraternité universelle ? L'ONU doit intervenir", a-t-il lancé.

Faux tests au Guatemala. L'achat de 30 000 faux tests de dépistage du Covid-19 par le ministère guatémaltèque de la Santé suscite un tollé dans le pays, où le parquet anticorruption a été saisi de cette fraude dans laquelle le fabricant américain Atila Biosystems nie être impliqué.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

00h04 : Ce direct est désormais terminé. Voici les principales informations de la soirée :

Santé publique France fait état de plus de 31 000 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés lors des dernières 24 heures, une première depuis la mi-novembre. La moyenne du nombre de cas quotidiens sur 7 jours glissants est désormais de 21 038 cas.

#COVID_19 Moderna a annoncé qu'une version modifiée de son vaccin, développée spécifiquement contre le variant sud-africain, est prête pour être testée sur des humains dans le cadre d'essais cliniques.

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a demandé à la FFR de lancer une enquête après les quinze cas de Covid-19 dépistés chez les Bleus malgré la bulle imposée lors du Tournoi des six nations.

Les six mineurs placés en garde à vue après la rixe survenue lundi à Saint-Chéron (Essonne), dans laquelle une collégienne de 14 ans est morte, ont été déférés devant le parquet d'Évry en vue de leur présentation à un juge d'instruction.


Ce live reprendra à 6 heures.

23h07 : Bonsoir . Oui, c'est possible. Vous devrez cocher la case 7 ("déplacements liés à des transits ferroviaires") sur l'attestation et garder vos billets de train. La personne qui viendra vous chercher devra cocher la case numéro 3.

23h07 : Bonjour, vous avez peu sans doute déjà répondu à cette question mais je ne trouve pas la réponse sur le site. Je viens d'apprendre que mon train prévu en journée, en mars, a été annulé. Les seuls alternatives proposées par la SNCF sont des trajets qui me font arriver après 18h. N'étant pas véhiculé, quelqu'un peut-il venir me récupérer et le cas échéant quel motif devra-t-il cocher sur l'attestation dérogatoire ? En vous remerciant.

22h52 : La société américaine de biotechnologie Moderna affirme qu'une version modifiée de son vaccin, développée spécifiquement contre le variant sud-africain, est prête pour être testée sur des humains dans le cadre d'essais cliniques. Elle "a envoyé des doses de son vaccin candidat spécifique contre le variant (...) d'abord identifié en Afrique du Sud aux [Instituts nationaux de santé américains] pour une étude clinique", précise un communiqué.

22h46 : Moderna annonce que son vaccin contre le variant sud-africain est prêt pour les essais cliniques.

22h41 : Les deux-tiers des personnes traitées dans ces dispensaires vivent dans la pauvreté, rappelé la Maison Blanche. Elles seront invitées à emporter un lot de deux masques par personne. Ils seront en tissu, lavables et de "haute qualité".

22h41 : L'administration Biden va distribuer gratuitement 25 millions de masques aux Américains, à partir du mois de mars. Les masques seront distribués "dans tout le pays (...) et disponibles dans plus de 1 300 dispensaires locaux de soin et 60 000 banques alimentaires", a précisé la Maison Blanche.

22h32 : À Nice, l’annonce d’un confinement le week-end dans plusieurs villes de la "zone urbaine littorale", a provoqué des annulations en série. Les touristes qui n’ont pas renoncé aux vacances envisagent de s’éloigner de la côte.

(FRANCE 2)

22h21 : "Ma crainte aujourd'hui, c'est que le périmètre s'élargisse assez vite. (...) [Lille] risque d'être concernée dans très peu de temps. De l'autre côté de la frontière départementale, on a le Pas-de-Calais qui ne se porte pas bien. Je crains aussi pour Boulogne, Le Touquet, Calais, dans des délais assez rapprochés."

Le président du département Nord s'inquiète de voir le confinement le week-end, imposé à Dunkerque à partir de vendredi, étendu à d'autres villes des Hauts-de-France. "C'était à mon avis tout à fait indispensable et les mesures qui accompagnent sont des mesures de bon sens", estime-t-il toutefois.

21h35 : Pas pour l'instant @Maxence D. Nous devrions en savoir plus demain, lors de la conférence de presse de Jean Castex. Olivier Véran a toutefois évoqué les régions Ile-de-France, Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Grand Est. Bonne soirée à vous.

21h35 : Bonjour Marie-Violette, avez-vous les noms ou des informations sur la "dizaine de départements" ayant une situation sanitaire "préoccupante" ? Merci !

20h39 : Quelque 25 614 patients malades du Covid-19 sont actuellement traités à l'hôpital, dont 3 436 en réanimation (des chiffres plutôt stables par rapport à hier). On déplore en outre 277 décès en 24 heures, ce qui porte le bilan total de l'épidémie à 85 321 morts.

20h26 : Santé publique France fait état de 31 519 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés lors des dernières 24 heures. La moyenne du nombre de cas quotidiens sur 7 jours glissants est désormais de 21 038 cas. Cette moyenne s'établissait à 18 566 cas le 18 février, il y a une semaine.

20h22 : Plus de 31 000 nouveaux cas de Covid-19 recensés en 24 heures en France, une première depuis la mi-novembre.

20h01 : Voici les informations à retenir à 20 heures :

Le ministre de la Santéa demandé au préfet du Nord la mise en place d'un confinement le week-end dans l'agglomération de Dunkerque, dès vendredi soir. La situation sanitaire est également "préoccupante dans une dizaine de départements", a déclaré le porte-parole du gouvernement. Suivez notre direct.

• 17% des adultes de plus de 20 ans dans l'Hexagone ont été infectés par le Sars-CoV-2 entre le début de la pandémie et le 16 février, selon une estimation de l'Institut Pasteur.

• Les six mineurs placés en garde à vue après la rixe survenue lundi à Saint-Chéron (Essonne), dans laquelle une collégienne de 14 ans est morte, ont été déférés au parquet d'Évry en vue de leur présentation à un juge d'instruction.

Le match entre la France et l'Ecosse, prévu dimanche, est maintenu, annonce la comité du Tournoi des six nations, malgré les cas de Covid-19 identifiés dans le groupe de Bleus.

19h56 : "Je soutiens pleinement le ministre de la Santé. Il a parfaitement défendu sa politique. Il a aussi dit aux élus que c’est de ne pas avoir fermé les écoles et de ne pas avoir fait de prévention qui amène cette situation."

Le président de la commission médicale du CHU de Lille estime que le confinement le week-end à Dunkerque est une mesure "logique". Il pointe "une tendance au relâchement qui fait que Dunkerque est un peu une exception dans le département actuellement", avec un taux d’incidence de 900 cas pour 100 000 habitants sur la métropole sur les sept derniers jours.

19h40 : "Il y a un risque considérable de ce qu'on appelle une troisième vague. Ce n'est pas le destin, mais c'est vous et moi, nos actions collectives, qui décidons si cela va se produire", a déclaré le Premier ministre suédois. Si la situation devait s'aggraver, le gouvernement s'est préparé à "fermer certaines parties" du pays, a-t-il ajouté.

19h39 : Face à la crainte d'une troisième vague, le gouvernement suédois a annoncé un durcissement des mesures de restrictions. A partir du 1er mars, les cafés, bars et restaurants devront fermer à 20h30. Le nombre de personnes autorisées dans les magasins et les salles de sport (comme pour les compétitions sportives des jeunes) sera réduit.

18h00 : A 18 heures, jetons un œil aux principaux titres de l'actualité :

Le ministre de la Santé,Olivier Véran, a demandé au préfet du Nord la mise en place d'un confinement le week-end dans l'agglomération de Dunkerque, dès vendredi soir. Suivez notre direct.

• La situation sanitaire est également "préoccupante dans une dizaine de départements", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Le Premier ministre, Jean Castex, tiendra une conférence de presse demain.

• 17% des adultes de plus de 20 ans dans l'Hexagone ont été infectés par le Sars-CoV-2 entre le début de la pandémie et le 16 février, selon une estimation de l'Institut Pasteur.


• Les six mineurs placés en garde à vue après la rixe survenue lundi à Saint-Chéron (Essonne), dans laquelle une collégienne de 14 ans est morte, ont été déférés au parquet d'Évry en vue de leur présentation à un juge d'instruction.

Le match entre la France et l'Ecosse, prévu dimanche, est maintenu, annonce la comité du Tournoi des six nations, malgré les cas de Covid-19 identifiés dans le groupe de Bleus.

17h48 : Retrouvez en vidéo l'intégralité du point-presse du ministre de la Santé sur la situation sanitaire à Dunkerque.


17h46 : Le préfet du Nord communiquera demain "les dates d'application de ces différentes mesures ainsi que les modalités de contrôle", ajoute Olivier Véran.

17h35 : Dans l'ensemble du département du Nord, le ministre de la Santé demande que la vente d'alcool à emporter et la consommation d'alcool sur la voie publique soient interdites.

17h32 : A Dunkerque et dans la communauté de communes des Hauts-de-Flandre, Olivier Véran va par ailleurs demander au préfet de limiter l'activité des centres commerciaux d'une surface supérieure à 5 000 m² au click and collect. "Les jauges de fréquentation des autres commerces seront réévaluées à 15 m² par client", ajoute le ministre de la Santé.

17h26 : Olivier Véran va demander au préfet du Nord la mise en place d'un confinement le week-end à Dunkerque et dans la communauté de communes des Hauts-de-Flandre.

17h23 : "Partout où cela sera nécessaire, nous agirons avec responsabilité", déclare le ministre de la Santé. La liste des dix départements où la situation épidémique est préoccupante sera communiquée demain, en conférence de presse, confirme Olivier Véran.

17h21 : Le ministre de la Santé, Olivier Véran, s'exprime sur la situation sanitaire à Dunkerque. Suivez notre direct.

17h20 : On le sait, le masque doit se porter sur le nez, la bouche et le menton. Mais doit-il se porter à la plage ? Sur le marché ? Dans votre lotissement ou dans les rues piétonnes du centre-ville ? Depuis le début de l'épidémie, les règles ont évolué. Surtout, elles se sont adaptées aux spécificités des villes et des départements. On vous en dit plus dans cet article.



(LOIC VENANCE / AFP)

17h26 : Le trafic aérien aura une reprise moins marquée que prévu en 2021, selon l'Association internationale du transport aérien. Il ne devrait représenter en 2021 qu'entre 33% et 38% de ce qu'il était en 2019. L'association a revu à la baisse ses prévisions sous l'effet de l'évolution de la crise sanitaire.

17h16 : Oliver Véran est en déplacement dans le Dunkerquois, où le taux d'incidence dépasse 900 cas pour 100 000 habitants. "On est à l'équivalent de 1% de la population de Dunkerque qui tombe malade chaque semaine", a indiqué le ministre de la Santé, lors d'un échange avec des soignants de la ville. Il doit donner un point-presse dans quelques minutes.


16h54 : Nous l'évoquions il y a quelques minutes dans ce direct : la SNCF a subi une perte nette de 3 milliards d'euros en 2020. Dans le détail, la grande vitesse ferroviaire, dont la SNCF tire habituellement ses bénéfices, a été particulièrement malmenée par la crise sanitaire, avec une baisse du trafic de 48%. Pour en savoir plus, consultez notre article.



(MAXPPP)

16h53 : Les premières doses de vaccin contre le Covid-19 sont arrivées aujourd'hui au Ghana. 600 000 doses d'AstraZeneca, en provenance d’Inde, ont été livrées dans la matinée à Accra, la capitale. Ces premières injections, financées par le dispositif Covax de l'ONU, seront administrées en priorité aux soignants. Le pays a enregistré plus de 80 000 cas de Covid-19 et comptabilise près de 600 morts sur une population de 29 millions d’habitants. Mais ce bilan est sans doute sous-évalué car de nombreux Ghanéens ne se font pas dépister.

16h24 : La SNCF a annoncé avoir subi une perte nette de 3 milliards d'euros en 2020, même si un drastique plan d'économies a compensé en partie la chute du nombre de voyageurs provoquée par la crise sanitaire. Le chiffre d'affaires du groupe public a reculé de 14,6% à 29,975 milliards d'euros.

16h18 : L'hôpital de Bayeux (Calvados) a administré des doses supplémentaires de vaccin Pfizer-BioNTech, en mélangeant des restes de flacons issus des mêmes lots pour constituer une septième dose, en plus des six autorisées par flacon, rapporte France Bleu Normandie. L'établissement a été rappelé à l'ordre par l'Agence régionale de santé de Normandie.

15h56 : Selon les régions, les chiffres diffèrent également. L'Ile-de-France apparaît comme la région la plus touchée, avec près de 30% de sa population ayant été contaminée au Covid-19 depuis le début de l'épidémie, selon les données de l'Institut Pasteur. A l'inverse, la côte Ouest semble avoir été la zone la plus épargnée.



(INSTITUT PASTEUR)

15h56 : Ce taux varie sensiblement selon les différentes tranches d'âge de la population. Un peu plus de 10% des personnes âgées de plus de 70 ans ont été contaminées au Covid-19, selon les modélisations de l'Institut Pasteur, contre près d'un quart des 20-29 ans.

15h55 : Cette étude permet "d'apprécier la proportion de la population qui pourrait avoir acquis une immunité (au moins partielle et de court terme) contre SARS-CoV-2 suite à une infection naturelle", écrit la fondation sur son site internet.

15h59 : 17% des adultes de plus de 20 ans dans l'Hexagone ont été infectés par le Sars-CoV-2 entre le début de la pandémie et le 16 février, selon une estimation de l'Institut Pasteur.

15h54 : Le gouvernement suisse opte pour une ouverture "prudente et progressive" de la vie économique et sociale. Dès le 1er mars, les magasins, musées et salles de lecture des bibliothèques pourront rouvrir, de même que les installations de sport et de loisirs en extérieur, et les espaces extérieurs des zoos et des jardins botaniques, a annoncé le Conseil fédéral.

15h44 : Le ministre de la Santé, Olivier Véran, est arrivé à Dunkerque. Il va d'abord s'entretenir avec des soignants du centre hospitalier de la ville du Nord. Un point-presse sera ensuite organisé. Suivez notre direct.

15h36 : L'Agence américaine des médicaments (FDA) a confirmé l'efficacité du vaccin unidose contre le Covid-19 de Johnson & Johnson, dans des documents rendus publics deux jours avant une réunion de son comité consultatif pour examiner son autorisation en urgence aux Etats-Unis. L'efficacité du vaccin était de 85,9% contre les formes graves de la maladie aux Etats-Unis, et il était également efficace contre ces formes graves à 81,7% en Afrique du Sud et 87,6% au Brésil.

15h41 : On en sait un peu plus sur la "dizaine" de départements où la situation sanitaire est jugée "préoccupante". Si la liste complète des départements sera dévoilée demain en conférence de presse, sachez toutefois que Gabriel Attal a cité les régions Ile-de-France, Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Grand Est, a indiqué Gabriel Attal à France Télévisions. Des régions qui regroupent des territoires où le taux d'incidence est élevé, comme nous l'expliquions plus tôt dans ce direct.

14h36 : La liste des départements où la situation sanitaire est jugée "préoccupante" par le gouvernement sera communiquée demain, lors de la conférence de presse du Premier ministre, a appris France Télévisions.

14h10 : En ce début d'après-midi, voici le point sur l'actualité :

• La situation sanitaire est "préoccupante dans une dizaine de départements", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à la sortie du Conseil des ministres, qui a suivi un nouveau conseil de défense sanitaire. Le Premier ministre, Jean Castex, tiendra une conférence de presse demain. Suivez notre direct.

A Dunkerque, de nouvelles mesures sanitaires pourraient être annoncées dès aujourd'hui.Le ministre de la Santé, Olivier Véran, est attendu dans la ville du Nord vers 15 heures. En attendant, franceinfo s'est rendue sur place pour sonder les habitants sur ce coup de vis à venir.

• Deux adolescents ont été tués cette semaine lors de deux rixes distinctes entre bandes rivales, à Saint-Chéron et Boussy-Saint-Antoine. Dans la seconde, un adolescent s'est rendu en affirmant être l'auteur du coup mortel.

Devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, a dénoncé ce matin un "système de répression institutionnalisé" de la Chine contre les Ouïghours.

14h05 : Bonjour @Charles Marcilly, Gabriel Attal n'a pas cité la "dizaine" de départements où la situation sanitaire est "préoccupante". Sachez toutefois que le gouvernement scrute plusieurs indicateurs épidémiques, dont le taux d'incidence. Ce dernier est par exemple particulièrement élevé dans plusieurs départements du nord de la France, en Ile-de-France, en Moselle ou encore dans certains départements de la côte méditerranéenne, comme l'indique le site Covid Tracker. On en saura certainement davantage demain, lors de la conférence de presse du Premier ministre.

14h00 : Bonjour, et quels sont les départements concernés ? Merci

13h43 : "Tous nos efforts" doivent se poursuivre pour "éviter" un reconfinement, a également assuré Gabriel Attal. "Notre ligne de conduite n'a pas changé : d'abord des ripostes ciblées, des mesures de freinage précises et les étendre si cela est nécessaire", a ajouté le porte-parole du gouvernement.

13h35 : Gabriel Attal: 'Le nombre de contaminations et le taux d'incidence repartent la hausse"

13h29 : Ajoutons que le ministre de la Santé, Olivier Véran, est attendu à 15 heures à Dunkerque (Nord). De nouvelles restrictions sanitaires pourraient être annoncées, alors que le taux d'incidence dépasse les 900 cas pour 100 000 habitants dans la Communauté urbaine dunkerquoise. Suivez notre direct.

13h23 : Le Premier ministre, Jean Castex, tiendra une conférence de presse demain sur la situation sanitaire, a également annoncé le porte-parole du gouvernement.

13h13 : La situation sanitaire est "préoccupante dans une dizaine de départements", indique le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.