Covid-19 : un quart des Italiens confinés

Dans la nuit du 7 au 8 mars, le gouvernement italien a pris un décret pour placer en quarantaine quatre régions et 15 millions de personnes.

France 2

Drôle de dimanche à Milan (Italie). Dans la capitale de la Lombardie, principal foyer de l'épidémie de Covid-19 en Italie, les rues, les places et les routes sont vides. Les établissements publics sont fermés. Face à l'évolution du nombre de contaminations au nouveau coronavirus dans quatre régions du pays, le gouvernement a pris, dans la nuit du 7 au 8 mars, une décision inédite. La Lombardie, donc, mais aussi la Vénétie, le Piémont et l'Émilie-Romagne ont été placés en quarantaine. En tout, cela concerne 15 millions d'Italiens, soit un quart de la population.

Des supermarchés dévalisés

"Les déplacements ne seront autorisés que pour des déplacements professionnels prouvés et des urgences", a déclaré le président de conseil, Giuseppe Conte, au moment de signer le décret entérinant cette quarantaine. Dans la matinée, les habitants des zones concernées se sont massés dans les supermarchés encore ouverts, quitte à faire la queue à l'extérieur. Les rayons de produits non périssables comme les pâtes ont été dévalisés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des touristes sur la place du Dôme, le 24 février 2020 à Milan (Italie).
Des touristes sur la place du Dôme, le 24 février 2020 à Milan (Italie). (ANDREAS SOLARO / AFP)