Covid-19 : un passager expulsé d'un train pour avoir refusé de porter un masque

Un passager qui refusait de porter un masque a été débarqué d'un train, dimanche 16 août. La SNCF a considéré qu'il remettait en cause la sécurité des personnes à bord. Et comme le prévoit la loi il a été contraint de descendre du train. 

Un passager a été expulsé, dimanche 16 août, d'un train pour avoir refusé de porter son masque. Le train partait de Paris, pour se rendre à Nice. Sa première étape devait être Marseille, mais il s'est arrêté bien avant, au Creusot-Montchanin, en Saône-et-Loire. Une passagère raconte : "Le conducteur nous a dit que l'on allait faire un arrêt exceptionnel. On est resté 10 minutes à quai et le train est reparti. Suite à cela, nous avons eu une deuxième annonce pour nous expliquer que le passager avait été débarqué du train car il refusait de porter un masque". 

Une procédure tout à fait légale

Un récit qui a depuis été confirmé par la SNCF. L'homme est débarqué du train sur le quai du Creusot et écope d'une amende de 135 euros. Une procédure tout à fait légale. Avec l'état d'urgence sanitaire les agents de la SNCF peuvent verbaliser un passager pour absence de masque. Depuis 2016, ils peuvent aussi l'expulser du train par la force s'il présente un trouble à l'ordre public. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des techniciens de la SNCF, le 14 mai 2020 à Châtillon (Hauts-de-Seine).
Des techniciens de la SNCF, le 14 mai 2020 à Châtillon (Hauts-de-Seine). (LUDOVIC MARIN / AFP)