Covid-19 : un infectiologue appelle à la prudence quant aux derniers chiffres de contamination, rappelant "qu'il y a eu le week-end de Pâques"

Alors que la France dénombre 8 045 nouveaux cas de covid-19 en 24h mardi 7 avril, Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine) appelle à la prudence sur ces chiffres, dévoilés au lendemain du week-end pascal.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Tous les lits des gens que j'ai fait sortir ont été pris dans la journée", exlique l'infectiologue Benjamin Davido. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

"Je pense qu'il faut être prudent sur les 8 000 contaminations aujourd'hui, parce qu'il y avait le week-end de Pâques", interpelle sur franceinfo Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine.

"Pour avoir travaillé ce week-end, je peux vous dire que tous les lits des gens que j'ai fait sortir ont été pris dans la journée. On est encore sur une forte demande d'hospitalisation de malades Covid, parce que la réalité c'est que les gens continuent à se contaminer", poursuit l'infectiologue, qui "espère qu'on atteindra le pic, comme le ministre de la Santé l'a prédit, autour du 10 avril et qu'ensuite, d'ici la fin du mois, les choses vont se tasser".

"A un moment on y arrivera"

Pour Benjamin Davido, l'espoir réside aujourd'hui dans "les mesures prises sur le plan national et la montée en puissance de la vaccination". "A un moment, on y arrivera", rassure-t-il, faisant le parallèle avec "des pays qui s'en sortent grâce au confinement et à la vaccination".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.