Covid-19 : un haut fonctionnaire suédois démissionne après avoir passé Noël aux Canaries

Responsable de l'agence suédoise de la protection civile, il a enfreint ses propres règles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le haut fonctionnaire suédois, Dan Eliasson, le 20 mars 2020 à Stockholm (Suède). (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Il n'a pas résisté au scandale. Le chef de l'agence suédoise de la protection civile a démissionné, mercredi 6 janvier, après un voyage aux îles Canaries contraire aux recommandations Covid et qui a suscité l'indignation dans le royaume. Dan Eliasson était la cible de vives critiques médiatiques et politiques depuis le 30 décembre, lorsque le tabloïd Expressen avait révélé son voyage dans l'archipel espagnol, où réside sa fille.

S'il n'a pas enfreint la loi, l'intéressé n'a pas respecté les conseils gouvernementaux appelant à ne pas voyager durant la période des fêtes, sauf en cas de "nécessité"Dan Eliasson, dont l'agence a été impliquée dans la gestion de la crise du Covid-19 en Suède, s'était d'abord défendu en expliquant ce voyage aux Canaries était "nécessaire", lui qui dit avoir renoncé à beaucoup de déplacements pendant la pandémie. Cela n'a pas suffi à calmer l'indignation dans la presse et sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnalités politiques de l'opposition avaient demandé sa démission.

"L'important, ce n'est pas moi en tant que personne"

Dan Eliasson a finalement jugé mercredi qu'il ne pouvait pas continuer à occuper ses fonctions. "L'important, ce n'est pas moi en tant que personne. L'important, c'est la façon dont nous, en tant que société, gérons la pandémie et que toute l'attention se porte sur cette tâche incroyablement importante", a-t-il commenté dans un communiqué.

Si la Suède a mené une stratégie différente basée principalement sur des recommandations, sans confinement et quasiment sans mesures coercitives, les autorités ont demandé à chacun de "prendre leurs responsabilités". Un message qui, outre Dan Eliasson, semble avoir été ignoré par plusieurs dirigeants pendant les fêtes, à commencer par le Premier ministre et le ministre de la Justice, aperçus faisant des achats à Stockholm, alors que la recommandation est d'éviter les magasins, galeries marchandes et transports publics en cas d'affluence. La ministre des Finances a quant à elle été photographiée en train de louer des skis dans une station suédoise populaire juste avant Noël.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.