Covid-19 : un durcissement des mesures pour certains voyageurs arrivant de l'étranger

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : un durcissement des mesures pour certains voyageurs arrivant de l'étranger
FRANCE 3
Article rédigé par
J. Gal, A.-C. Poignard, L. Brisson, S. Giaume, Y. Saidani - France 3
France Télévisions

La France a décidé samedi 17 avril de prendre des mesures plus contraignantes pour les voyageurs arrivant de Guyane, du Brésil, d'Argentine, du Chili ou d'Afrique du Sud. Une quarantaine de dix jours le sera imposée et les contrôles seront renforcés.

À partir de samedi 24 avril, la France appliquera de nouvelles restrictions dans sa lutte contre le coronavirus. Quatre pays et un département français sont concernés : la Guyane, le Brésil, l'Argentine, le Chili et l'Afrique du Sud. Pour pouvoir venir en France, les voyageurs de ces zones devront présenter à l'embarquement un test PCR de moins de 72h et devront réaliser à leur arrivée un test antigénique. En plus, ils devront respecter une quarantaine de dix jours avec des contrôles possibles au domicile.

Une liste probablement élargie

Des mesures justifiées au vu de la situation sanitaire dans ces pays, comme l'explique Julien Gal, journaliste à France Télévisions est en direct de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne) : "Ce que les autorités redoutent, c'est surtout les variants sud-africains et brésiliens. Aujourd'hui, ils ne représentent que 4 à 5% des contaminations, mais ils pourraient prochainement devenir encore plus contagieux, car on ne sait pas si les vaccins que l'on a aujourd'hui sont pleinement efficaces face à ces nouveaux variants. L'inquiétude est, en tout cas, partagée par les voisins européens qui pourraient prochainement se réunir pour élargir la liste des pays concernés par cette quarantaine."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.