Covid-19 : un bus en provenance d'Italie brièvement immobilisé à Lyon après une fausse alerte au virus

Un des chauffeurs, qui présentait des symptômes, a été pris en charge pour effectuer des tests au Covid-19. Ils se sont avérés négatifs. 

Ce bus Flixbus en provenance d\'Italie a été immobilisé, lundi 24 février, à Lyon pour des suspicions de contamination au coronavirus. 
Ce bus Flixbus en provenance d'Italie a été immobilisé, lundi 24 février, à Lyon pour des suspicions de contamination au coronavirus.  (NICOLAS LIPONNE / AFP)

Un bus en provenance de Sienne (centre de l'Italie) a été immobilisé à Lyon, lundi 24 février, en raison d'une suspicion de contamination d'un des chauffeurs au nouveau coronavirus. Elle s'est finalement avérée non fondée. 

>> DIRECT. Au moins cinq morts, quarantaine dans une douzaine de ville... L'Italie fait face au coronavirus.

Le bus Flixbus transportait à son bord 36 personnes, "dont un chauffeur qui présentait des symptômes grippaux", indiqué dans un communiqué l'Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes, avertie par la police aux frontières. Son classement par le Samu en "cas possible" de contamination par le Covid-19 a conduit l'Agence régionale de santé à dépêcher sur place un médecin appuyé par quatre épidémiologistes de la cellule régionale de Santé publique France (SPF).

"Aucun des passagers ne présentait de symptôme", a expliqué la cellule régionale de Santé publique France. Le chauffeur, quant à lui, a été pris en charge au sein des Hospices civils de Lyon pour la réalisation d'un test Covid-19. "Les résultats communiqués ce soir par le Centre de national de référence sont négatifs", a indiqué lundi l'agence nationale de santé.