Covid-19 : quelles sont les règles si vous voulez voyager à l'étranger ?

Le gouvernement a classé les pays du monde en trois catégories, en fonction de la circulation du virus et des variants sur leur territoire. Des conditions de voyage différentes s'appliquent selon votre destination.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Un avion approche de l'aéroport de Bruxelles, le 26 mai 2021. (MAXPPP)

Vous rêvez de partir à l'étranger ? Même pour un petit week-end ? Ou peut-être y êtes-vous obligé pour des raisons familiales ou professionnelles ? A partir du 9 juin, ce sera plus facile, grâce à l'allègement des restrictions de voyages, pour un certain nombre de destinations. Le ministère des Affaires étrangères a mis au point une classification des pays selon des indicateurs de circulation du Covid-19. Trois catégories (vert, orange, rouge) vous permettent de savoir où partir et dans quelles conditions. Cela ne dispense toutefois pas de s'informer sur les éventuelles restrictions appliquées par les pays de destination.

Carte du monde affichant la classification française des pays en fonction de la circulation du Covid-19 sur leur territoire, au 2 juin 2021. (GOUVERNEMENT)

Devrez-vous toujours justifier vos déplacements à l'étranger ? La vaccination sera-t-elle votre unique sésame pour partir ? Franceinfo fait le point sur les nouvelles conditions de voyage définies par le gouvernement.

Si vous voyagez à destination d'un pays "vert"

Les destinations. Elles sont peu nombreuses, mais la plupart ont l'avantage d'être très proches. Au 2 juin, le ministère des Affaires étrangères classe en vert l'Espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse), l'Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, le Liban, la Nouvelle-Zélande et Singapour. Dans ces pays, le virus ne circule pas activement et aucun variant préoccupant n'est recensé, précise le gouvernement dans sa stratégie de réouverture des frontières (PDF).

Si vous êtes vacciné. Vous devrez présenter une preuve de votre vaccination complète : soit votre attestation de vaccination sous format papier, soit le QR code enregistré dans l'application TousAntiCovid. Et gare aux délais. Votre preuve de vaccination n'est valable qu'après un délai qui permet aux vaccins d'atteindre leur efficacité maximale : deux semaines après la deuxième injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna et AstraZeneca), quatre semaines après l'injection pour les vaccins à une seule dose (Johnson & Johnson), ou encore deux semaines après l'unique injection pour les personnes ayant déjà eu le Covid-19.

Si vous n'êtes pas vacciné. Vous devrez présenter un test PCR ou antigénique de moins de 72 heures à l'embarquement. Que vous soyez ou non vacciné, il ne vous sera pas demandé de justifier votre déplacement, à moins que votre pays de destination l'exige. Si un motif est demandé, la règle s'applique également aux mineurs qui vous accompagnent.

Test et quarantaine. En fonction des règles en vigueur dans le pays dans lequel vous vous rendez, il pourra vous être demandé un test à l'embarquement ou à l'arrivée. Il pourra également vous être demandé de respecter une quarantaine, y compris pour les mineurs qui vous accompagnent, vaccinés ou non. Mieux vaut se reporter à la fiche correspondante dans les "conseils aux voyageurs" du quai d'Orsay.

Si vous partez dans un pays "orange"

Les destinations. C'est simple, l'immense majorité des pays du monde est classée orange. L'Amérique du Nord, presque toute l'Afrique et l'Asie sont concernées. Dans les pays classés "orange", le virus est en circulation active, mais dans des proportions maîtrisées et il n'y a pas de diffusion de variants préoccupants.

Si vous êtes vacciné. Vous n'aurez pas besoin de justifier votre voyage par un motif impérieux, sous réserve des règles du pays de destination. Néanmoins, vous devrez présenter une preuve de votre vaccination complète (grâce à votre attestation sous format papier ou via l'application TousAntiCovid). Veillez bien aux délais pour être complètement protégé : deux semaines après la deuxième injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna et AstraZeneca), quatre semaines après l'injection pour les vaccins à une seule dose (Johnson & Johnson), ou deux semaines après l'unique injection pour les personnes ayant déjà eu le Covid-19.

Si vous n'êtes pas vacciné. Il vous faudra justifier d'un motif impérieux. Vous en trouverez la liste complète en page 5 du document publié par le gouvernement : parmi les motifs acceptés, on trouve les voyages liés à un décès d'un membre de sa famille, une visite à un proche au pronostic vital engagé ou encore une participation à un programme d’échange universitaire. Les documents nécessaires à leur justification sont également précisés. Cette obligation s'applique également aux mineurs qui vous accompagnent. Vous devrez par ailleurs présenter un test PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures à l'embarquement.

Test et quarantaine. En fonction des règles en vigueur dans le pays de destination, il pourra vous être demandé un test à l'embarquement ou à l'arrivée. Il pourra également vous être demandé de respecter une quarantaine, y compris pour les mineurs qui vous accompagnent.

Si vous devez aller dans un pays "rouge"

Les destinations. Au 2 juin, la liste "rouge" comprend l'Afrique du Sud, l'Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, la Colombie, le Costa Rica, l'Inde, le Népal, le Pakistan, le Sri Lanka, le Suriname, la Turquie et l'Uruguay. Et si certains font de belles destinations de vacances, sachez que dans ces pays, le virus circule activement et des variants préoccupants sont présents.

Si vous êtes vacciné. Vous devrez impérativement justifier votre voyage avec l'un des motifs exigés dans le pays visé. La liste est détaillée en page 6 du document du gouvernement. L'obligation s'applique également aux mineurs qui vous accompagnent. Vous devrez là aussi présenter une preuve de la bonne réalisation de votre vaccination complète et effective (dans les délais décrits plus hauts, selon les vaccins).

Si vous n'êtes pas vacciné. En plus de la justification de votre motif impérieux pour ce voyage, vous devrez présenter un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures à l'embarquement.

Test et quarantaine. En fonction des règles en vigueur dans le pays dans lequel vous vous rendez, il pourra également vous être demandé un test à l'embarquement ou à l'arrivée, ainsi qu'une quarantaine, valable pour tous les voyageurs vous accompagnant. Référez-vous aux "conseils aux voyageurs" du quai d'Orsay, selon votre pays de destination.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.