Covid-19 : pourquoi la vidéo parodique de Pink Floyd partagée par Jean-Michel Blanquer n’a rien à voir avec la situation des écoles en France

Cette parodie sur YouTube d'"Another Brick in The Wall" de Pink Floyd plaide pour l'ouverture des écoles en Californie. L'auteure de la parodie s'est même étonnée publiquement de la récupération de la vidéo par le ministre de l'Éducation nationale.

Article rédigé par
Antoine Deiana - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Vidéo postée sur YouTube "Another Window on Zoom", parodie de "Another Brick in The Wall". (CAPTURE D'ÉCRAN)

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, a surpris ce dimanche 28 mars en partageant sur son compte Twitter une vidéo parodique pour exprimer l’importance de garder les écoles ouvertes et des cours en présentiel par rapport aux cours sur Zoom.

Publiée sur YouTube à l’origine le 16 mars dernier, cette vidéo intitulée "Another Window on Zoom" est un détournement du tube de Pink Floyd "Another Brick in The Wall". On y voit des parents et des élèves reprendre cette chanson en modifiant les paroles pour faire passer un message : l’école à distance, ce n'est plus possible.

"Nous détestons l'éducation en ligne / Hey ! Les gens, laissez-les retourner à l’école / Rester à la maison aussi longtemps est si injuste et si cruel", chantent les parents. Ce à quoi répond un chœur d'enfants : "On ne peut pas être sur Internet toute la journée / Hey ! Les gens, ramenez-nous à l'école / Au bout du compte, on n’est qu’une fenêtre de plus sur Zoom."

Mais cette vidéo a été tournée dans un contexte particulier, très différent de la situation française. L’auteure de la vidéo, Ifat Orgad, nous a aidés à la recontextualiser pour mieux comprendre son message.

La vidéo a été tournée en Californie, où les écoles sont fermées depuis un an

Cette vidéo a été réalisée et tournée en Californie, aux États-Unis, et c'est un élément de contexte très important pour comprendre le message de détresse qu’on y entend : depuis mi-mars 2020, les écoles californiennes sont fermées à cause de l’épidémie de Covid-19. Plus d’un an plus tard, les écoles commencent seulement à rouvrir par district et seulement à hauteur de quelques heures par semaine. Ainsi actuellement, seulement 37% des élèves du primaire ont la possibilité de revenir à l’école et environ 20% des collégiens et lycéens. Au total, environ 1,7 million des 6,1 millions d’étudiants du public ont la possibilité de revenir à l’école.

Ifat Orgad, qui a produit ce clip et l'a postée le 16 mars 2021 sur YouTube, a décidé de publier cette vidéo "pour réveiller les autorités et leur montrer la frustration des parents et des élèves."

"Il était temps de protester et de leur demander de ramener les enfants en journée complète à l’école."

Ifat Orgad, productrice de la vidéo

à franceinfo

La situation est complètement différente en France. Les crèches, écoles, collèges, et lycées ont bien été fermées le 16 mars 2020, avec le premier confinement, mais progressivement rouverts. D'abord les écoles primaires, à partir du 11 mai, puis les collèges en zones "vertes" le 18 mai. Le 2 juin, c'était au tour des autres collèges, ainsi que des lycées en zones "vertes". Et enfin le 22 juin pour les derniers établissements scolaires qui étaient encore fermés. 

En Californie, beaucoup d'enseignants et d'adultes sont déjà vaccinés

La vidéo partagée par Jean-Michel Blanquer a beaucoup surpris Ifat Orgad qui a tenue à répondre dans un tweet que la parodie "est basée sur la situation en Californie où les professeurs sont déjà vaccinés Le problème ici est totalement différents, les professeurs se sont fait vacciner, et nous sommes sur le point de faire vacciner tous les adultes."

En effet, depuis le 25 février 2021, les autorités sanitaires de Californie ont annoncé donner la priorité pour la vaccination aux enseignants et le 25 mars dernier, elles ont même annoncé que les Californiens de plus de 16 ans pourront se faire vacciner dès le mois d’avril. D’où la frustration des habitants qui ne comprennent pas pourquoi les écoles ne rouvrent pas plus rapidement malgré l’accélération de la stratégie vaccinale.

La France, elle, n’est pas au même niveau dans sa stratégie vaccinale avec 11,56% de personnes ayant reçu une première dose contre 29,3% en Californie. De plus, en France, les enseignants ne font pas encore partis des personnes pouvant se faire vacciner. Le 23 mars dernier, Emmanuel Macron, en déplacement dans un centre de vaccination à Valenciennes (Nord), a assuré que les enseignants pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir du milieu ou de la fin du mois d'avil.

Voici la traduction complète des paroles de la parodie publiée par Ifat Orgad : "(Parents) : Nous détestons l'éducation en ligne / Nous sentons vraiment que nous avons perdu le contrôle / Nous ne nous souvenons plus de nos cours de maths et de physique / Si seulement ils nous laissaient tranquille / Hey ! Les gens, laissez-les retourner à l’école / Rester à la maison aussi longtemps est si injuste et si cruel. (Enfants) : On a juste besoin d'apprendre en personne / On ne peut pas être sur Internet toute la journée / On veut voir nos amis à l’école / On ne peut plus rester à la maison / Hey ! Les gens, ramenez-nous à l'école / Au bout du compte, on n’est qu’une fenêtre de plus sur Zoom."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.