Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : pas de contrôle à la frontière franco-italienne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : pas de contrôle à la frontière franco-italienne
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Au troisième jour de l'épidémie de Covid-19 en Italie, le poste frontalier de Menton (Alpes-Maritimes), entre la Botte et la France, est resté ouvert toute la journée de lundi 24 février. Certains critiquent cette décision.

Lundi 24 février, à Menton (Alpes-Maritimes) rien de plus facile que de rentrer ou de sortir d'Italie. Pourtant, le pays fait face depuis 72 heures à une explosion de cas de contamination de Covid-19. Alors, au poste-frontière, certains s'interrogent. "[Les policiers] n'ont pas vérifié si on avait quelque chose, la température ou quelque chose comme ça. (...) On est passé tranquille", raconte un automobiliste français.

Pas de contrôle dans les trains

En gare de Menton, les policiers enfilent des masques avant de monter dans les trains. Pour autant, ils n'y contrôlent pas de possibles cas suspects de la maladie, mais l'identité pour lutter contre l'immigration illégale, comme c'est ici le cas depuis quatre ans. En précaution, certains touristes français ont tout de même préféré changer leur itinéraire à cause du Covid-19. En Italie, 5 personnes ont déjà perdu la vie à cause de ce virus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.