Covid-19 : observe-t-on un ralentissement de l’épidémie ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : observe-t-on un ralentissement de l’épidémie ?
France 2
Article rédigé par
D. Mascret - France 2
France Télévisions

Les mesures mises en place depuis déjà plusieurs semaines dans certains départements laissent envisager un léger déclin de l’épidémie. Explications avec le médecin et journaliste Damien Mascret, qui intervient en duplex dans le journal du 20 Heures, mardi 6 avril. 

Alors que le nombre de malades du Covid-19 au sein des hôpitaux ne désemplit pas, certains indicateurs laissent envisager un léger déclin dans les départements confinés dès la mi-mars. "On commence dans certains départements à voir quelque chose se passer", reconnait le médecin et journaliste Damien Mascret. "Si on prend par exemple un département comme les Alpes-Maritimes, le taux d’incidence était très élevé, au-dessus de 500, puis il était descendu autour de 400 le 19 mars, quand on a décidé de prendre des mesures, explique-t-il. Bien sûr, ça n’a pas eu un impact tout de suite, mais autour du 26 mars, on a commencé à voir un effet se produire."

Des résultats "encourageants"

"Si l’on compare avec un département comme les Bouches-du-Rhône, où aucune mesure renforcée n’avait été appliquée le 19 mars, et bien ce n’est pas du tout la même histoire. (…) La courbe a commencé à amorcer sa montée le 21 mars, et là on voit bien qu’on est autour de 600 d’incidence, ça a pratiquement doublé", poursuit Damien Mascret. "La tendance est bonne là où on avait pris des mesures (…), conclut le médecin. C’est plutôt encourageant pour les nouvelles mesures nationales qui ont été prises.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.