Covid-19 : les masques en rupture de stock

Jeudi 27 février, le ministre de la Santé a annoncé la commande de 15 millions de masques à fabriquer. Les fabricants et les vendeurs peinent à suivre une demande qui explose et les ruptures de stock sont fréquentes.

franceinfo

Face au coronavirus, l'inquiétude se propage et la demande de masque se multiplie. Résultat, partout en France, beaucoup de pharmacies n'en ont plus. "C'est impossible d'en avoir via les grossistes répartiteurs, car ils sont tous en rupture. Et par les laboratoires directs, les quantités sont astronomiques avec des délais de commande importants", confie une pharmacienne bordelaise.

La Chine fournissait 80% des masques vendus dans le monde

Pourtant, en France, la cadence a augmenté dans les usines de fabrication afin de faire face à la demande. Près d'Angers (Maine-et-Loire), les machines tournent à plein régime 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Malgré 35 embauches, l'usine répond tant bien que mal à la demande. Hôpitaux, pharmacies : partout, cette dernière est en nette augmentation. Or, jusqu'à maintenant, c'était la Chine qui fournissait 80% des masques vendus dans le monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un passager muni d\'un masque à l\'aéroport de Rome (Italie). Photo d\'illustration.
Un passager muni d'un masque à l'aéroport de Rome (Italie). Photo d'illustration. (TIZIANA FABI / AFP)