Covid-19 : les hôpitaux du Rhône sous haute tension

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : les hôpitaux du Rhône sous haute tension
France 2
Article rédigé par
E. Prigent - France 2
France Télévisions

À compter de vendredi 26 mars à minuit, l’Aube, le Rhône et la Nièvre s’ajoutent à la liste des 16 départements qui sont placés sous des mesures sanitaires renforcées. Etienne Prigent, journaliste France Télévisions en duplex de Lyon (Rhône), fait le point sur la situation des systèmes hospitaliers de la région. 

Dès vendredi 26 mars, minuit, l’Aube, le Rhône et la Nièvre s’ajoutent à la liste des départements soumis à des mesures de confinement, pour au moins les quatre prochaines semaines. Etienne Prigent, en direct de Lyon pour le 20 Heures, explique que "les patients sont de plus en plus jeunes dans le Rhône, où la situation est très tendue. Les hôpitaux sont saturés, avec 99% des lits en salle de réanimation occupés".  

Huit patients sur dix contaminés par le variant anglais 

Le journaliste précise que "des lits supplémentaires pourraient être débloqués très prochainement, à la fois dans le Rhône mais également dans les départements voisins, pour tenter de faire face". En l’espace d’un mois, les cas de Covid ont augmenté de 81%. "Cela s’explique notamment par la présence du variant britannique. Ici, huit patients sur dix ont été contaminés par ce variant. C’est plus qu’au niveau national. (…) La Préfecture a prévenu : dès demain, il y aura des contrôles en ville, comme dans les campagnes et sur les routes", conclut Etienne Prigent. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.