Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : les cafés et les bars vont fermer mardi à Paris et dans la petite couronne

Les restaurants en revanche pourront rester ouverts, à Paris et partout en France, y compris à Marseille où ils avaient dû baisser le rideau il y a une semaine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bar parisien, le 3 octobre 2020, à Paris. (JACOPO LANDI / HANS LUCAS / AFP)

Il faut quitter le comptoir. Les cafés et les bars devront fermer à partir de mardi à Paris et dans la petite couronne, a indiqué une source gouvernementale à franceinfo, dimanche 4 octobre, confirmant une information de l'agence Reuters. Placée en état d'alerte maximale, la capitale va connaître lundi de nouvelles mesures de restrictions pour faire face à la progression inquiétante de l'épidémie du Covid-19"La fermeture des bars fait partie des mesures qu'impose l'alerte maximale. Il n'y a pas de différenciation entre Paris et Marseille", précise cette même source. 

Dès dimanche soir, interrogée par l'AFP, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) s'est dite "extrêmement alarmée" de ce nouveau coup dur pour un secteur déjà durement éprouvé par la crise sanitaire. Les élus parisiens avaient déjà indiqué qu'ils se plieraient à toute décision de fermeture, ce qui semble exclure un vent de fronde comme celui qui avait soufflé à Marseille la semaine dernière. Ces établissements restent fermés dans la cité phocéenne, ainsi qu'à Aix-en-Provence et en Guadeloupe, où les premières mesures de fermeture avaient été mises en place.

Des mesures pour 15 jours

La maire de Paris, Anne Hidalgo, et le préfet de police, Didier Lallement, tiendront à 11h30 une conférence de presse lors de laquelle ils détailleront les mesures prises par arrêté qui s'appliqueront pendant quinze jours au moins dans la capitale et les trois départements de la petite couronne. Des mesures concernant les Ehpad et l'enseignement supérieur seront également évoquées lors de cette conférence de presse. Matignon a annoncé dès dimanche soir que les salles ou amphithéâtres des universités ne pourraient, à partir de mardi, être remplis qu'à 50% de leur capacité au maximum en zones d'alerte renforcée et maximale.

Les restaurants en revanche pourront rester ouverts, à Paris et partout en France, y compris à Aix-Marseille où ils avaient dû baisser le rideau il y a une semaine. Le gouvernement suit en effet l'avis du Haut Conseil de santé publique qui a validé dimanche le protocole sanitaire renforcé proposé par les professionnels du secteur et qui sera applicable dans les zones d'alerte maximale ainsi que dans les zones d'alerte renforcée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.