Covid-19 : le virus coupe les ailes des avions

La crise sanitaire du Covid-19 entraîne de grosses pertes économiques dans tous les secteurs, notamment celui du transport aérien. Une perte mondiale de plus de 100 milliards d'euros pourrait être enregistrée.

France 2

L'industrie du transport aérien est fortement touchée par l'épidémie du Covid-19. Au Canada, en Chine ou en Grande-Bretagne, de nombreux aéroports voient leurs avions cloués au sol. La compagnie britannique Flybee, déjà en difficulté financière, a déposé le bilan. Près de 2 300 emplois sont menacés.

Une chute drastique des réservations en Europe

L'ensemble du secteur aérien est fragilisé, avec une chute la semaine dernière de 79% des réservations de billets en Europe. Des annulations qui ont poussé la compagnie Lufthansa à immobiliser 150 appareils. Air France annonçait en février dernier un manque à gagner de 200 millions d'euros en raison de la suspension de ses vols vers la Chine. "Les compagnies aériennes pourraient perdre entre 50 et 100 milliards d'euros, selon le niveau de propagation et la durée de l'épidémie", indique Arnaud Aymé, un expert du secteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l\'aéroport de Roissy (Val d\'Oise) le 11 avril 2018.
Les avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l'aéroport de Roissy (Val d'Oise) le 11 avril 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)