Covid-19 : le variant anglais détecté dans 68 % des tests positifs à Dunkerque

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : le variant anglais détecté dans 68 % des tests positifs à Dunkerque
France 2
Article rédigé par
B. Six, M. Mouamma, A-M. Leclercq, France 3 Nord-Pas-de-Calais - France 2
France Télévisions

Olivier Véran a révélé, jeudi 11 février, que près d'un quart des contaminations au Covid-19 en France étaient désormais liées au variant anglais. Dans le Nord, à Gravelines et à Dunkerque, il a été détecté dans 68 % des tests positifs. 

À Dunkerque (Nord), de plus en plus de cas positifs au variant anglais du Covid-19 sont enregistrés. L'origine de cette flambée est pour le moment inconnue. La situation est déjà tendue au centre hospitalier. L'unité Covid, saturée, compte 60 patients, dont neuf en réanimation. "Les capacités de réanimation sont pleines, c'est-à-dire qu'aujourd'hui, si un patient nécessite un lit de réanimation, il ne peut pas être hospitalisé sur le territoire dunkerquois", affirme le docteur Christophe Couturier, chef des urgences au centre hospitalier de Dunkerque.

68 % des tests positifs au variant anglais

Face à cette tension, le maire (divers droite) de la ville, Patrice Vergriete, a lancé un message d'alerte sur les réseaux sociaux. "Quand j'apprends que le variant anglais est en train de dominer, 68 % des tests positifs à Dunkerque correspondent au variant anglais... C'est cinq à six fois le pourcentage national", déplore l'élu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.