Covid-19 : le gouvernement privilégie la généralisation d'un couvre-feu à 18 heures

Un Conseil de défense sanitaire a eu lieu, mercredi 13 janvier, à l'Élysée. De nouvelles restrictions sont sur la table pour tenter de freiner la progression de l'épidémie de Covid-19.

France 3

L'exécutif s'est réuni pour trancher mercredi 13 janvier. Mercredi matin, un Conseil de défense était organisé pour faire le point sur la progression de l'épidémie de Covid-19 et la circulation du variant britannique. "Des décisions ont été actées, mais elles seront connues jeudi. Il n'y aura, a priori, pas de coup de théâtre. L'instauration d'un nouveau confinement est très improbable, même si rien n'est écarté par principe", relate mercredi midi la journaliste de France Télévisions Anne Bourse, en duplex depuis l'Élysée.

Des mesures annoncées jeudi

"Jean-François Delfraissy a indiqué ce matin que la France n'était pas en situation d'urgence, mais qu'il fallait ralentir la progression du coronavirus et du variant anglais. L'option qui tient toujours la corde est la généralisation d'un couvre-feu à 18 heures sur tout le territoire. Il est en place pour l'instant dans 25 départements. Ce scénario a des effets sur le plan sanitaire et permet de limiter les conséquences économiques", ajoute Anne Bourse. Les annonces seront faites jeudi soir au cours d'une conférence de presse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron préside le Conseil de défense sur la crise sanitaire, le 12 novembre 2020 à l\'Elysée.
Emmanuel Macron préside le Conseil de défense sur la crise sanitaire, le 12 novembre 2020 à l'Elysée. (THIBAULT CAMUS / AFP)