Covid-19 : le froid, un facteur favorisant l'épidémie ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
J. Benzina, P.-G. Ipo, P. Caron, N. Lachaud - France 2
France Télévisions

Comme lors de l'hiver 2020, les cas de Covid-19 repartent à la hausse alors que les températures sont à la baisse sur l'ensemble du territoire.

Alors que les fêtes de fin d'années approchent et que les températures sont en baisse, les cas de Covid-19 se multiplient en France. Une hausse des cas qui pourrait s'expliquer par le changement de comportement des Français en raison des températures glaciales : la population préfère rester en intérieur et sans aérer les pièces, ce qui favorise la propagation du virus. "Au lieu de laisser toute la journée, je n'aère que 20 minutes le matin et 20 minutes le soir", témoigne une femme.

Le froid, propice à la circulation du virus

En hiver, le virus peut se transmettre et circuler beaucoup facilement, à cause des microgouttelettes circulant dans l'air en raison des basses températures. "Lorsque les températures diminuent et que l'air s'assèche en raison de l'hiver, on se rend compte que les aérosols ont tendance à persister plus longtemps dans l'air ambiant et à augmenter les capacités d'un virus", explique le Pr Philippe Amouyel, épidémiologiste du CHU de Lille, dans le Nord. Pour les spécialistes, l'application des gestes et la vaccination sont les seuls moyens d'endiguer la propagation du Covid-19 cet hiver.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.