Covid-19 : le festival de BD d'Angoulême, initialement prévu du 27 au 30 janvier, va être reporté

Le délégué général du festival, Franck Bondoux, a pris cette décision après que le gouvernement a annoncé le retour des jauges pour les grands événements.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un mur peint avec les personnages de bande-dessinée "Boule and Bill", dans les rues d'Angoulême (Charente), lors de la 47e édition du festival de BD, le 2 février 2020. (JOEL SAGET / AFP)

Une décision prise après les annonces gouvernementales pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Le 49e festival international de bande dessinée d'Angoulême, initialement prévu du 27 au 30 janvier, va être reporté en raison de la crise sanitaire, a annoncé mardi 28 décembre son délégué général Franck Bondoux.

Face à la flambée des contaminations et après les nouvelles mesures de restriction, annoncées lundi, dont le retour des jauges pour les grands événements, "l'idée n'est pas de forcer le destin à tout prix pour avoir un évènement dégradé", a-t-il expliqué. L'événement serait "largement au-delà des jauges en cumulant l'ensemble des publics présents dans la ville", et les organisateurs ne pouvaient pas prendre le risque face à l'incertitude sur la durée des mesures de restriction, a précisé Franck Bondoux.  

Un report envisagé vers "la fin de l'hiver ou le début du printemps"

Le festival sera probablement reporter vers "la fin de l'hiver ou le début du printemps" en fonction de l'évolution de la situation, au vu de "l'incertitude" causée par la hausse des cas de Covid-19 ces dernières semaines, a-t-il précisé. "Avec ce report, le festival aura un besoin vital d'une aide exceptionnelle" et "très significative" des pouvoirs publics pour assurer son avenir, a-t-il poursuivi.

L'évènement phare du monde du neuvième art avait déjà vu son édition 2021 fortement perturbée par l'épidémie de Covid-19, renonçant à donner rendez-vous au grand public en juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.