Covid-19 : le député MoDem du Gard Philippe Berta menacé de mort

Le député du Gard Philippe Berta a été menacé de mort à cause de ses prises de positions sur le Covid-19, rapporte France Bleu vendredi. L'élu MoDem annonce sur Twitter vouloir porter plainte.

Article rédigé par
avec France Bleu Gard Lozère - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le député MoDem du Gard Philippe Berta, lors d'nue session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 28 mai 2019 à Paris.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Le député MoDem du Gard Philippe Berta a été menacé de mort par mail notamment pour son engagement dans la lutte contre le Covid-19, rapporte France Bleu Gard Lozère vendredi 26 novembre.

L'élu, également généticien et président du groupe d'études "maladies rares" à l'Assemblée nationale, est attaqué pour ses prises de position. L'auteur le menace de décapitation : "Je réfléchis à la meilleure manière de le faire, à mon avis on va redoubler d'innovations. Ce qui est sûr c'est que ta tête n'a plus rien à faire sur ton corps désormais", peut-on lire dans le message divulgé par le député sur les réseaux sociaux.

L'élu du Gard a indiqué sur Twitter sa volonté de porter plainte et a affirmé que "[son] engagement pour la santé, le handicap et les 3 millions d’enfants porteurs de maladies rares ne [lui] semble pas justifier cette haine inqualifiable".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.