Covid-19 : le "Covid long", ou quand la maladie s'éternise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : le "Covid long", ou quand la maladie s'éternise
France 3
Article rédigé par
C.Vérove, L.Legendre-Trousset, A.Husser, C.Chen - France 3
France Télévisions

Un malade sur dix est concerné par le "Covid long". Emmanuelle en fait partie. Plus d'un an après avoir contracté le virus, elle n'a toujours pas retrouvé ses capacités physiques. 

Plus d'un an après avoir contracté le Covid-19, impossible pour Emmanuelle de reprendre une vie normale. "Je suis fatiguée, je sens que j'ai les jambes qui bloblotent un peu, les bras ça commence à être un peu mieux, mais je sens que physiquement c'est difficile", commente cette dernière. Elle qui aimait entretenir son jardin a aujourd'hui rarement la force d'y mettre les pieds. Les équipes de France Télévisions l'avaient déjà rencontré au mois de mai 2020. Elle s'étonnait de ne pas guérir, deux mois après sa contamination. "Les anciens symptômes reviennent, expliquait-elle alors. Moins violents, mais ils reviennent." 

Aucune perspective pour la guérison 

Ils n'ont pas cessé depuis. Emmanuelle souffre toujours de douleurs musculaires, d'une fatigue intense ou encore d'acouphènes. "Je pensais que la plupart des symptômes auraient diminué, ou ne seraient pas devenus aussi handicapants un an encore après", commente Emmanuelle, qui se dit en "total dysfonctionnement".

Assistante maternelle, elle n'a jamais pu reprendre son activité, trop physique pour sa condition actuelle. "Déjà quand je porte ma bassine de linge, je monte les escaliers, je suis essoufflée et fatiguée, donc porter un enfant pour le mettre à la sieste, le changer ou jouer avec eux (...), évidemment ce n'est pas envisageable", confie-t-elle. Elle est aujourd'hui suivie par de multiples spécialistes. Elle reste sans réponse quant aux causes de son "Covid long", ni de sa potentielle guérison. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.