Covid-19 : la tension monte à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Publié
Covid-19 : la tension monte à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière
France 3
Article rédigé par
B.Veran, Y.Saidani - France 3
France Télévisions

Suite à l'arrivée de la cinquième vague de Covid-19, une vingtaine d'hôpitaux français ont déclenché le "plan blanc". Les patients affluent dans les services de réanimation, comme l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. 

La pression monte à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), où la cinquième vague de Covid-19 arrive de plein fouet. Les cas sont en augmentation, et la moitié des 12 lits du service étaient occupés, mardi 30 novembre, par de nouveaux patients infectés. "C'est difficile, ça nous renvoie à des souvenirs pénibles", commente Samia Kacer, cadre de santé. Les conditions de travail commencent à devenir difficiles à cause de l'afflux de malades. 

Une majorité de patients non vaccinés 

Parmi les nouveaux patients, une majorité de personnes n'est pas vaccinée. "Ils se partagent en deux parties : des patients qui n'ont pas eu accès au vaccin parce que très défavorisés, (…) et les pas vaccinés parce qu'ils ne voulaient pas se vacciner", indique le docteur Jean-Michel Constantin, chef du service anesthésie-réanimation. Au niveau national, le nombre de malades du Covid-19 en soins critiques approche les 1 900. Les soignants se préparent psychologiquement à vivre des moments difficiles. À l'approche des fêtes de fin d'années, ils redoutent égalent l'arrivée d'une épidémie de grippe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.