Covid-19 : "La situation reste maîtrisée" dans les Ehpad, constate le Synerpa, syndicat des maisons de retraite privées

 Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Syndicat national des établissements, résidences et services d’aide à domicile privés pour personnes âgées, évoque des clusters "sans gravité", "sans transfert hospitalier" et "sans décès".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
120 000 cas de Covid-19 par jour ont été enregistrés en moyenne cette dernière semaine. (LUC NOBOUT / MAXPPP)

"Nous constatons un rebond épidémique mais la situation reste totalement maîtrisée", a assuré ce mercredi sur franceinfo Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa (Syndicat national des établissements, résidences et services d’aide à domicile privés pour personnes âgées), alors que le nombre de contaminations au Covid-19 augmente fortement. Le nouveau ministre de la Santé, François Brau, a annoncé mardi que 120 000 cas par jour avaient été enregistrés en moyenne cette dernière semaine.

franceinfo : Les contaminations au Covid-19 sont de nouveaux en augmentation. Constatez-vous ce phénomène dans les Ehpad ?

Nous constatons, après deux mois très calmes, un retour du Covid avec un rebond épidémique. Pour autant, la situation reste maitrisée. Les équipes sont aguerries aux gestes barrières, nous sommes un écosystème particulièrement protégé puisque la vaccination des salariés est toujours obligatoire, tout comme le port du masque. Nous avons fait des campagnes de quatrième dose en début d'année, donc nous sommes particulièrement bien protégés. A ce jour, oui nous constatons un rebond épidémique mais la situation reste totalement maitrisée. Il y a des clusters sans gravité, sans transfert hospitalier et sans décès.

Vous n'envisagez donc pas d'interdire les visites ?

Ce n'est pas une demande des professionnelles, les visites continuent. On sait gérer des cas de Covid. Comme dans la population générale, quand on détecte un cas de Covid on teste l'entourage et on isole pendant quelques jours le temps de re-tester la personne. La vie est encore normale et nous n'avons pas comme demande des suppressions de visite.

La deuxième campagne de rappel a commencé. Où en êtes-vous dans les Ehpad ?

Elle a commencé début janvier, pendant les deux, trois premiers mois de l'année nous avons fait une campagne de rappel pour la 4e dose. Cela a bien fonctionné et il y a eu un relâchement avec la baisse du nombre de cas de Covid. Nous renforçons à partir de maintenant cette vaccination. Nous sommes autour de 50% à 60% de 4e dose ce qui est beaucoup plus qu'en population générale. Il faut encourager les plus de 60 ans aussi bien en Ehpad qu'en population générale à faire cette 4e dose. L'Etat nous livre des vaccins et les Ehpad repartent dans une campagne active de vaccination. On peut facilement atteindre 90% de vaccination au milieu de l'été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.