Covid-19 : la Seine-Saint-Denis face à la troisième vague

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la Seine-Saint-Denis face à la troisième vague
FRANCE 3
Article rédigé par
J. Vitaline, O. Feniet, B. Delombre - France 3
France Télévisions

Dès lundi 29 mars, le département de la Seine-Saint-Denis pourrait faire face aux fermetures en cascade de classes, en raison de l’explosion de cas de Covid-19.  

À compter du lundi 29 mars, comme décrété par le ministère de l'Éducation nationale, une classe devra fermer dès le premier cas de contamination au Covid-19 détecté. Les 19 départements confinés sont concernés, notamment la Seine-Saint-Denis, où le virus circule le plus. Un lycée de Drancy suscite beaucoup d'inquiétudes. Dans cet établissement, plusieurs dizaines d'élèves ont été contaminés. L'épidémie progresse et inquiète de nombreux lycéens. "Je n'ai pas peur moi, c'est plus pour ma famille", confie une élève.  

Vingt-deux classes fermées dans un établissement

Face à cette situation, 22 classes vont être fermées dans ce lycée de plus de 2 000 élèves. Certains parents et professeurs demandent sa fermeture pure et simple. "On arrive à une situation tellement alarmante que sanitairement, cela devient impossible. Malheureusement, il va falloir temporairement fermer ce lycée", estime le représentant de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE). Cette situation n'a rien d'inédit en Seine-Saint-Denis, actuellement le département le plus durement touché par la troisième vague.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.