Covid-19 : la Russie enregistre pour la première fois plus de 1 000 morts en 24 heures

Cette flambée intervient alors que 31% seulement des Russes sont pleinement vaccinés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des touristes à Moscou, la capitale russe, le 30 septembre 2021. (ALEXANDER NEMENOV / AFP)

La situation continue de se dégrader en Russie. Le pays a enregistré, samedi 16 octobre, 1 002 décès du Covid-19 en 24 heures. Ce bilan dépasse pour la première fois la barre des 1 000 décès quotidiens depuis le début de la pandémie. Le décompte officiel du gouvernement fait également état de 33 208 nouvelles contaminations, ce qui constitue aussi un record pour les nouveaux cas enregistrés pour le troisième jour consécutif. Cette flambée intervient alors que 31% seulement des Russes sont pleinement vaccinés, selon le site web spécialisé Gogov.

>> Covid-19 : comment expliquer la flambée de l'épidémie en Russie

Même si plusieurs régions ont réintroduit l'obligation de présenter des QR codes pour accéder à des lieux publics, les restrictions sanitaires gouvernementales sont limitées. Le Kremlin, soucieux de préserver l'économie, s'est refusé à mettre en place des mesures d'importance à l'échelle nationale, tout en jugeant "inadmissible" le faible taux de vaccination contre le Covid-19.

Outre le faible taux de vaccination, la propagation du virus est facilitée par le faible respect des gestes barrières. Officiellement, la Russie comptabilise 222 315 morts depuis le début de la pandémie. Il s'agit du chiffre le plus élevé en Europe. L'institut des statistiques Rosstat, qui possède une définition plus large des morts liées au Covid-19, fait lui état de plus de 400 000 décès.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.