Covid-19 : la règle des cas contact change en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : la règle des cas contact change en France
France 2
Article rédigé par
D. Mascret - France 2
France Télévisions

Si une personne vaccinée contre le Covid-19 a côtoyé une personne atteinte du virus, elle ne sera plus automatiquement considérée comme cas contact. Le journaliste et médecin Damien Mascret fait le point sur la situation dans le 20 heures de France 2 mercredi 21 juillet. 

De nouvelles annonces ont eu lieu concernant les cas contact en France. Sur le plateau du 20 heures de France 2 mercredi 21 juillet, le journaliste et médecin Damien Mascret explique que dans le cas des personnes vaccinées contre le Covid-19, si elles sont en contact en dehors de leur foyer avec quelqu’un de positif au virus, "en théorie votre risque de vous contaminer à nouveau est négligeable. Donc, dans ce cas-là, on considère qu’il n’y aura peut-être pas besoin de test, c’est encore en discussion, et en tout cas pas besoin d’isolement". 

Et si, sous le même toit, une personne vaccinée côtoie une personne contaminée ?

Il existe un autre cas de figure. Si la personne vaccinée côtoie une personne contaminée sous le même toit, la donne change. L’individu vacciné devra quand même faire un test immédiatement et aussi un autre test sept jours plus tard. "Il y a deux possibilités : la première c’est que le test est positif. Dans ce cas-là, vous devez vous isoler. (…) L’autre cas, c’est si votre test est négatif : on recommande quand même la prudence. Cela veut dire que vous devrez conserver les gestes barrières pendant une semaine et également, vous devrez éviter d’être en contact avec des gens vulnérables", précise Damien Mascret. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.