Covid-19 : la quatrième vague frappe les hôpitaux, avec des patients plus jeunes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la quatrième vague frappe les hôpitaux, avec des patients plus jeunes
franceinfo
Article rédigé par
A. Hébert, M. Aribe, A. Da Silva, France 3 Occitanie - franceinfo
France Télévisions

Les effets de la quatrième vague du Covid-19 se font ressentir en France. Les hôpitaux commencent à être saturés, notamment dans le sud du pays, et les patients sont de plus en plus jeunes.

L’âge médian des hospitalisations dues au Covid-19 inquiète, car il est en baisse : 63 ans en juillet 2020, contre 57 ans cette année, à la même période. La quatrième vague continue sa propagation avec, donc, des patients plus jeunes. Un homme âgé de 36 ans, sans facteur de risque, est hospitalisé à l’hôpital de Montfermeil, en Seine-Saint-Denis. Il a dû être placé sous oxygène en urgence. Ce dernier n’était pas vacciné.

"Des sujets de plus en plus jeunes"

Alors le personnel médical est préoccupé. "C’est inquiétant parce qu’à chaque vague qui passe, ce sont des sujets de plus en plus jeunes qui sont touchés [...]. Il doit y avoir des personnes qui pensent qu’ils ne peuvent pas l’attraper. Il n’y a pas de règles [avec ce virus]", alerte Christine Bergeron, infirmière. Dans le sud de la France, les hôpitaux commencent à saturer, comme en Occitanie. Mais aussi à Montpellier ou Perpignan. 8 000 personnes sont hospitalisées à cause du Covid-19 en France, 785 ont moins de 40 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.