Covid-19 : la quarantaine se poursuit à Carry-le-Rouet pour d'autres rapatriés

Vendredi 14 février, les premiers rapatriés français de Wuhan (Chine) ont pu quitter le centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) après deux semaines de quarantaine. Mais d'autres rapatriés sont encore confinés. 

france 2

Malgré le départ de nombreux rapatriés français de Wuhan (Chine) vendredi 14 février, certains d'entre eux sont encore placés en quarantaine au centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône). "Si la grande majorité des pensionnaires du centre de Carry-le-Rouet partent aujourd'hui, ce n'est pas le cas pour 44 personnes qui devront rester en quarantaine", explique le journaliste Ignacio Bornacin, en duplex devant le centre de vacances. 

Agnès Buzyn en visite dans le centre de Carry-le-Rouet

Les personnes confinées sont les rapatriés venus avec le second vol en provenance de Chine. À Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), 113 rapatriés devront également partir dans deux jours. À Carry-le-Rouet, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, est arrivée il y a quelques minutes. "Elle va rencontrer les derniers pensionnaires du centre ainsi que tout le personnel mobilisé depuis maintenant 14 jours", précise le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre de vacances dans lequel 181 Français rapatriés de Wuhan, en Chine, ont passé 14 jours en quarantaine, ici photographié le 1er février 2020.
Le centre de vacances dans lequel 181 Français rapatriés de Wuhan, en Chine, ont passé 14 jours en quarantaine, ici photographié le 1er février 2020. (HECTOR RETAMAL / AFP)