Covid-19 : la mairie de Paris émet l'hypothèse d'un confinement de la capitale pendant trois semaines

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la mairie de Paris émet l'hypothèse d'un confinement de la capitale pendant trois semaines
France 3
Article rédigé par
A. Mezmorian, T. Curtet, I. Bornacin, O. Martin, J-P. Rivalain, M-A. Belderrain, C. Pary, S. Ripaud - France 3
France Télévisions

Jeudi 25 février, la mairie de Paris a émis l'hypothèse d'un confinement strict de trois semaines. L'espoir est de pouvoir tout rouvrir par la suite, y compris les restaurants. Le gouvernement doute sur la pertinence de cette mesure.

Jeudi 25 février, lors de sa conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex a fixé la date du 6 mars comme nouvel horizon pour prendre des décisions contraignantes visant à freiner l'épidémie de Covid-19. Dans la foulée, la mairie de Paris, par la voix de son premier adjoint Emmanuel Grégoire, a fait une contreproposition radicale : un confinement de la capitale pendant trois semaines.

Face aux réactions, le ton a toutefois changé. "Évidemment, cette hypothèse ne peut pas concerner que Paris. [...] Ça n'a jamais été une demande de notre part, mais simplement une hypothèse que nous souhaitons mettre sur la table", a déclaré Emmanuel Grégoire vendredi 26 au matin. 

Le porte-parole du gouvernement est sceptique 

Probable candidate à l'élection présidentielle, la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo souhaite occuper le terrain. "J'entends très peu, voire aucun scientifique, qui disent qu'en trois semaines, on peut terrasser le virus et tout rouvrir comme l'ont dit les adjoints d'Anne Hidalgo", a de son côté affirmé vendredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, sur France Inter. Les concertations entre le préfet et la mairie de Paris commenceront la semaine prochaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.