Covid-19 : la lente reconstruction des malades guéris

Le Covid-19 peut avoir des formes très graves et entraîner des syndromes post-traumatiques très lourds. France 2 a pu rencontrer d’anciens malades, tous passés en réanimation. Pour eux, c’est une longue phase de rééducation physique et psychique qui commence.

France 2

Il a passé presque trois mois hospitalisé. Luc Lolieux a été très gravement atteint par le Covid-19, et son pronostic vital longtemps incertain. Il a perdu 17 kg et reste encore très fatigué. Aujourd’hui guéris, des survivants du Covid-19 restent fragilisés parfois longtemps après l’hospitalisation. Dans le centre de rééducation du CHU de Lyon (Rhône), ils sont suivis pendant plusieurs semaines, physiquement et psychologiquement. Le coronavirus les a changés, y compris les patients plus jeunes, comme Xavier Jessaume, 44 ans. Lui avait perdu 15 kg. Le retour à la maison a été compliqué.

Des vies bouleversées

La vie comme avant, avec en plus beaucoup de questions. Un autre patient lyonnais a passé cinq jours dans le coma. À 58 ans, il était sportif, sans aucun antécédent médical. Une hospitalisation complète pendant trois semaines, puis des séances de rééducation de trois jours hebdomadaires. Pour l’heure, le centre de rééducation du CHU a suivi une quarantaine de patients, dont la vie a profondément changé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une infirmière dans le secteur Covid-19 du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 19 mai 2020. 
Une infirmière dans le secteur Covid-19 du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 19 mai 2020.  (LOIC VENANCE / AFP)