Covid-19 : la Haute Autorité de santé valide les tests salivaires sous conditions

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la Haute Autorité de la santé autorise les tests salivaires
France 2
Article rédigé par
J. Lonchampt, K. Adda-Rezig, A. Lo Cascio, J. Pires - France 2
France Télévisions

Comment évaluer l’évolution des variants sur le territoire français ? En testant encore et encore. La Haute Autorité de santé vient d’autoriser, sous conditions, la méthode des tests salivaires. Moins invasifs que les tests PCR, ils ne sont pas pour autant révolutionnaires.

Analyser la salive à l’aide d’un écouvillon ou en crachant dans un récipient, telle est la nouvelle arme des biologistes pour traquer le Covid-19. Jeudi 11 février, la Haute Autorité de santé a autorisé cette méthode de dépistage, sous conditions. En effet, cette technique est plutôt aisée ; les scientifiques la préconisent donc pour les tests de masse, par exemple en Ehpad, pour les soignants ou dans les écoles.  

85% d'efficacité 

De son côté, le gouvernement veut aller vite pour ralentir l’épidémie. "Les laboratoires se préparent, nous travaillons avec eux depuis des semaines", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran. Mais jusqu’à maintenant, les scientifiques s’interrogeaient sur l’efficacité de ces prélèvements salivaires. A priori, la fiabilité s’élèverait à 85%. À titre de comparaison, les tests PCR ont une efficacité de 98%. Quant aux tests antigéniques, leur efficacité atteint "seulement" 80%. Pour l’épidémiologiste Catherine Hill, 85% est un chiffre suffisant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.