Covid-19 : la Corée du Sud lance la chasse au coronavirus

La Corée du Sud, deuxième foyer mondial du coronavirus après la Chine, s'attaque au coronavirus en lançant des dépistages massifs. Jeudi 5 mars, elle avait déjà testé 146.000 personnes.

France 3

Une armée de médecins et d'infirmières qui s'équipent : des combinaisons intégrales pour des tests de dépistage à grande échelle en Corée du Sud. Sur un parking géant, les automobilistes avancent un à un pour subir un prélèvement. "Je n'ai pas à entrer en contact avec qui que ce soit, explique un homme. Je reste à l'intérieur de ma voiture, c'est pour ça que je suis venu." La Corée du Sud vient d'inventer le test au volant.

Un faible taux de mortalité

Toutes les personnes testées reçoivent trois jours plus tard le résultat par sms. La Corée du Sud est en guerre contre le virus - c'est ce qu'a déclaré son président, Moon Jae-in, lors d'une visite de soutien aux infirmières militaires. "Le Covid-19 est entièrement pris en charge dans le pays et notre armée joue un rôle essentiel." En quelques semaines, environ 150.000 personnes ont été testées. Le pays compte près de 6.600 malades, mais l'on ne dénombre que 40 décès, un taux de mortalité bien plus faible que dans les autres pays touchés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lors d\'une opération de désinfection d\'un marché de la ville sud-coréenne de Daegu, principal foyer du Covid-19, en Corée du Sud, le 23 février 2020.
Lors d'une opération de désinfection d'un marché de la ville sud-coréenne de Daegu, principal foyer du Covid-19, en Corée du Sud, le 23 février 2020. (YONHAP / AFP)