Covid-19 : l'épidémie s'étend, mais de façon inégale selon les départements

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : l'épidémie s'étend, mais de façon inégale selon les départements
France 3
Article rédigé par
A-C Roth, C. Vérove, A. Husser, France 3 Régions, S. Karwin. - France 3
France Télévisions

Le Covid-19 gagne du terrain un peu partout en France, mais il n'a pas le même impact selon le niveau du taux d'incidence ou le taux d'occupation des lits en réanimation. 

L'épidémie progresse partout en France, mais chaque département a ses spécificités. Dans l'Aube, la population est en sursis, et si elle a pour le moment échappé au reconfinement, elle pourrait y basculer dans les prochains jours. "Tous les jours on se dit qu'on passe à travers, mais là il y a un moment où si ça continue de monter, on n'aura vraiment pas le choix", réagit une commerçante de Troyes (Aube). Dans l'Aube, le taux d'incidence est de 446 cas pour 100 000 habitants, et le taux d'occupation en réanimation de 150%. 

La tension hospitalière monte en Ardèche

À l'hôpital de Troyes, de nouveaux lits ont été ouverts et ont été tout de suite occupés. "On est à 90% de variants anglais sur l'Aube", explique le Dr Pascale Chauveau-Jouve, responsable médecine interne et maladies infectieuses à l'unité Covid des hôpitaux Champagne Sud. "On pense que c'est ce qui explique cette contagiosité qu'on sent beaucoup plus importante", ajoute-t-elle. 


Plus au sud, en Ardèche, le taux d'incidence n'est que de 196, mais le problème reste la tension hospitalière avec 163% d'occupation des lits en réanimation. Si le variant anglais est là encore pointé du doigt, le préfet évoque un relâchement de la population. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.