Traitement contre le Covid-19 : l'Agence européenne des médicaments lance l'examen accéléré du "molnupiravir" de Merck

S'il est approuvé, ce remède facile à administrer pourrait devenir un outil crucial dans la lutte contre la pandémie en réduisant les formes graves de la maladie en complément de la vaccination.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les pilules du traitement expérimental "molnupiravir" contre le Covid-19, le 26 mai 2021 à Washington (Etats-Unis). (HANDOUT / MERCK & CO,INC. / AFP)

L'Agence européenne des médicaments a annoncé lundi 25 octobre le lancement de l'examen accéléré du traitement contre le Covid-19 développé par le laboratoire américain Merck. S'il est approuvé, ce médicament appelé "molnupiravir" représenterait une avancée majeure en permettant de réduire assez facilement les formes graves de la maladie en complément de la vaccination.

Les résultats préliminaires d'études de laboratoire et d'études cliniques "suggèrent que le médicament peut réduire la capacité du Sars-CoV-2 (...) à se multiplier dans le corps, empêchant ainsi l'hospitalisation ou le décès chez les patients atteints du Covid-19", souligne l'EMA dans un commniqué. Administré à des patients quelques jours après un test positif, le traitement réduirait par deux les risques d'hospitalisation et de décès, selon un essai clinique mené par Merck.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.