Covid-19 : "Il y a des mesures à prendre d'urgence pour sécuriser" les établissements scolaires, alerte le Snes-FSU

La secrétaire générale du Syndicat national des enseignants du second degré (Snes-FSU), Sophie Vénétitay, souhaite que des mesures soient mises en places pour éviter la fermeture des collèges et lycées. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des élèves de 6e d'un collège de Nancy en septembre 2020 (photo d'illustration). (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Après les annonces d'Olivier Véran, les syndicats enseignants s'interrogent. Les mesures sanitaires se durcissent pour limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19, mais pas dans les collèges et les lycées. "Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle parce que le virus ne fait pas demi-tour à la porte des établissements scolaires", a déclaré vendredi 25 septembre sur franceinfo Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du Snes-FSU, professeure de Sciences économiques et sociales. "Il faut qu'on ait une discussion sur ce protocole sanitaire sur l'ensemble du territoire. Il faut qu'on en discute le plus rapidement possible pour éviter la fermeture des établissements scolaires", a-t-elle ajouté.

Aujourd'hui, c'est plutôt l'incompréhension qui domine.

Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du Snes-FSU

à franceinfo

"On a un ministre de la Santé qui nous dit que la situation est globalement dégradée, un Premier ministre qui a dit hier soir que le virus circule d'autant plus dans un lieu confiné, donc par définition dans une salle de classe, et rien ne se passe. Il y a des mesures à prendre d'urgence pour sécuriser ce qui se passe dans les établissements scolaires et éviter la fermeture des établissements scolaires." Sophie Vénétitay a estimé qu'il fallait notamment avoir une réflexion sur la cantine. "Peut-être faut-il mobiliser deux à trois salles pour que les élèves déjeunent dans différents endroits. Il faudrait recruter des agents pour s'assurer du nettoyage dans les établissements scolaires."

Dans les zones en alerte renforcée, les gymnases, les salles de sport et les piscines vont fermer dès lundi. "Qu'en est-il des cours de sport ? On a du mal à y voir clair. Cela rejoint toute cette grande confusion qui existe dans l'Éducation nationale et c'est pour ça qu'on demande des clarifications rapides. On ne peut pas continuer dans cette situation de confusion permanente."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.