Covid-19 en Italie : une quarantaine réalisable ?

Alors que 15 millions d'Italiens se sont réveillés confinés dans le nord du pays, dimanche 8 mars, se pose la question de la faisabilité d'une telle mesure, englobant un quart de la population de la Botte.

France 2

Le gouvernement italien ne s'en cachait pas, au moment d'annoncer le décret qui a entériné, dans la nuit du 7 au 8 mars, le confinement de 15 millions de personnes dans le nord du pays pour lutter contre le Covid-19, il n'a pas les armes coercitives pour faire respecter par la contrainte cette quarantaine. "Le gouvernement italien en appelle à la responsabilité du peuple italien parce qu'il n'est pas question de mettre un policier derrière chacun des 15 millions d'habitants, ce ne serait pas possible", explique le journaliste Alban Mikoczy, en direct de Rome (Italie).

"La situation est hors de contrôle"

Reste que Giuseppe Conte et ses ministres ont un argument implacable pour pousser à respecter une telle mesure : dimanche plus de 300 personnes sont décédées dans le pays à cause du nouveau coronavirus. "C'est un chiffre considérable, un chiffre que les autorités ne pensaient jamais parvenir. Cela prouve que la situation est hors de contrôle dans certains hôpitaux", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un professeur enregistre un cours dans une classe vide, le 5 mars 2020 à l\'université de Milan-Bicocca (Italie).
Un professeur enregistre un cours dans une classe vide, le 5 mars 2020 à l'université de Milan-Bicocca (Italie). (PIERO CRUCIATTI / AFP)