Covid-19 en Italie : le temps s'est arrêté dans le nord du pays

Dans la nuit du 7 au 8 mars, 15 millions d'Italiens ont été placés en quarantaine pour un mois.

France 3

Un quart de la population italienne s'est réveillée confinée, dimanche 8 mars. Quatre régions du nord du pays, la Lombardie, la Vénétie, le Piémont et l'Émilie-Romagne ont été placées en quarantaine par le gouvernement dans la nuit du 7 au 8 mars. Une décision inédite et radicale pour lutter contre le Covid-19, qui a encore tué plus de 300 personnes dimanche dans le pays.

"Il ne faut pas ruser"

"L'heure est à la responsabilité. Nous devons adhérer et non pas nous opposer à cette mesure. Il ne faut pas essayer de ruser", a déclaré le président de conseil, Giuseppe Conte, au moment de signer le décret entérinant cette quarantaine. Dans les supermarchés, les rayons des pâtes et du riz sont pris d'assaut. À Milan et à Venise, les touristes ont déserté. À Rome, c'était une première dimanche midi. Le pape François n'a pas prononcé son Angélus sur le balcon du Vatican, mais a enregistré la prière en vidéo dans une bibliothèque

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, à Naples (Italie), le 27 février 2020.
Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, à Naples (Italie), le 27 février 2020. (MANUEL DORATI / CONTROLUCE / AFP)