Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 en Italie : des tensions dans les prisons après des mesures de confinement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 en Italie : des tensions dans les prisons après des mesures de confinement
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Jusqu'au 3 avril, les proches des détenus italiens ne sont pas les bienvenus, pour éviter la propagation du Covid-19 dans les établissements pénitentiaires. Cette mesure a causé une douzaine de mutineries, partout sur le territoire italiens, et plusieurs personnes sont mortes.

Le gouvernement italien n'avait sans doute pas imaginé ce genre de conséquences à ses mesures de lutte contre l'épidémie de Covid-19. Pour éviter l'expansion du virus dans les prisons, le ministère de l'Intérieur a suspendu les visites de familles des détenus jusqu'au 3 avril, dans l'ensemble des pénitenciers du territoire. Lundi 9 mars, des mutineries se sont déclenchées. "Il y a une grande confusion actuellement. On peut dire qu'une douzaine de centres pénitenciaires en Italie estconcernée par des mutineries, à des niveaux divers", explique le journaliste Alban Mikoczy en direct de Rome.

Une cinquantaine d'évasions dans une prison

"La plus importante c'est à Foggia, c'est dans le sud de l'Italie, où cinquante détenus ont profité de la confusion pour s'évader. Ils sont actuellement activement recherchés. Il y a eu également dans le nord du pays des événements similaires dans la ville de Modène, où six prisonniers sont morts, sans que l'on sache les circonstances exactes de leur mort", poursuit le journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.