Covid-19 : Elisabeth Borne invite au port du masque dans les "espaces fermés où il y a beaucoup de monde", sans en faire une "obligation"

"Nous n'avons pas l'intention d'avoir une mesure nationale d'obligation", car "les Français connaissent aujourd'hui les bons gestes", a déclaré la Première ministre mercredi soir sur TF1. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un train aux Sables d'Olonne (Vendée), le 1er juillet 2022.  (MAGALI COHEN / HANS LUCAS / AFP)

Un appel à la "vigilance", sans toutefois d'"obligation" nationale. Face à la septième vague de Covid-19, la Première ministre, Elisabeth Borne, a invité au port du masque dans les "espaces fermés où il y a beaucoup de monde", mais "nous n'avons pas l'intention d'avoir une mesure nationale d'obligation", a-t-elle déclaré au journal de 20 heures de TF1, mercredi 6 juillet. 

"L'épidémie repart. Donc moi j'appelle chacun à la vigilance", et en particulier les personnes âgées et vulnérables "à faire leur deuxième rappel" de vaccin, a insisté la cheffe du gouvernement. "C'est important parce qu'il va y avoir beaucoup de brassage cet été." 

"Quand on est dans des espaces fermés, où il y a beaucoup de monde, il faut porter le masque, notamment dans les transports", a-t-elle ajouté. Une obligation n'est pas nécessaire à son sens, car "les Français connaissent aujourd'hui les bons gestes".

Le nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 s'est élevé à 154 615 sur les dernières 24 heures, selon les données de Santé publique France. Mardi, 206 554 cas de contamination en 24 heures avaient été recensés

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.